Les Îles de la Madeleine charment Érika Racine, étudiante en Sciences de la nature!

Érika Racine devant un coucher de soleil aux Îles de la Madeleine

Érika Racine, étudiante en Sciences de la nature au Cégep Limoilou, s’est tout de suite sentie interpellée lorsqu’elle a entendu parler de la possibilité de compléter une session d’études dans son programme au campus des Îles de la Madeleine du Cégep de la Gaspésie et des Îles. Alors qu’elle envisageait de ne rester qu’une seule session, le coup de foudre avec la vie d’insulaire est total et elle décide de compléter une deuxième session sur place! Découvrons ensemble ce qui a su charmer Érika.

« J’ai plongé dans cette aventure pour sortir de ma zone de confort. Je savais que je devais vivre cette expérience. J’ai toujours aimé l’eau et les plages, alors quoi de mieux pour moi que de vivre sur les Îles! J’ai aimé être indépendante, par exemple dans la gestion de mon quotidien, de mon horaire, etc. L’environnement est bien entendu très différent de la ville : le rythme de vie est plus calme, tout le monde se connaît, l’ambiance est chaleureuse et familiale. Je m’y suis fait des amis pour la vie. Je me suis beaucoup plu au campus des Îles de la Madeleine, qui rassemble une centaine d’étudiants, ce qui fait qu’on est peu par classe. Par exemple, j’ai suivi un cours dans une classe de cinq personnes à la session d’hiver! Les enseignants et enseignantes sont très proches de nous, ils ont de grandes disponibilités afin de bien nous soutenir dans nos études et nos projets et offrent un enseignement très personnalisé.

Mes coups de cœur, pour vous inspirer, qui sait! :

  • l’Auberge La Salicorne, pour les sports nautiques;
  • le circuit des saveurs, pour goûter les Îles;
  • les plages à faire rêver;
  • la salle de spectacle Les Pas Perdus, pour une belle sortie culturelle;
  • le site historique de La Grave pour ses petites boutiques et son ambiance;
  • le Centre d’interprétation Mines Seleine, qui nous permet d’en savoir plus sur une activité économique qui fait rouler les Îles depuis longtemps;
  • les randonnées pédestres, pour parcourir les Îles à notre rythme;
  • les fameux levés et couchers de soleil, ils ne se décrivent pas, il faut les voir!

Vous hésitez encore? Ce que j’aurais à vous dire : GO! FONCEZ! Laissez-vous guider par cette aventure qui vous fera vivre de nouvelles expériences extraordinaires, au gré des marées. Si je ne l’avais pas fait, je n’aurais jamais connu tous mes amis madelinots. J’ai aussi appris sur moi-même. Quand on entend les gens nous dire “Les voyages forment la jeunesse”, c’est vrai. Ce séjour m’a fait grandir. Il y a tellement plus que la ville de Québec, il faut le découvrir! »

Quelle belle expérience pour Érika!

Et vous, qu’attendez-vous? Cette entente de mobilité est offerte pour les programmes Sciences de la nature, Sciences humaines, Sciences informatiques et mathématiques ainsi que pour le double DEC Sciences de la nature et Sciences humaines.

Catherine Dallaire

Conseillère en communication

Direction des communications, du secrétariat général et du développement institutionnel