De la Guadeloupe jusqu’à Québec, grâce à la restauration

Mathieu Jaubert

Dès son plus jeune âge, chaque fois qu’il passait devant l’école hôtelière de son pays d’origine, la Guadeloupe, Mathieu Jaucourt disait à qui voulait bien l’entendre qu’un jour, il étudierait en restauration. Plusieurs années plus tard, son parcours l’a mené au Cégep Limoilou, où il a diplômé en Gestion d’un établissement de restauration en 2018.

Inspiré par sa grand-mère maternelle qui est une excellente cuisinière, et par sa mère qui l’a toujours encouragé à poursuivre son rêve, Mathieu s’est inscrit en Gestion d’un établissement de restauration après avoir entendu de bons commentaires du Cégep Limoilou de la part de gens qu’il connaissait dans le programme. Il n’a pas regretté sa décision.

« C’est certain que j’ai dû m’ajuster lors de mon arrivée ici. Mes façons de faire étaient parfois différentes, et j’ai dû m’habituer à travailler autrement. Mais les enseignants et mes collègues de classe ont été très aidants pour faciliter mon intégration. Et il a aussi fallu que je m’adapte au climat, mais le froid et la neige, on s’y fait! »

Pendant ses études, Mathieu a commencé à travailler au Centre Vidéotron, d’abord comme chef d’équipe cuisine au sein des concessions alimentaires, puis comme cuisinier à la cuisine principale. Il y a ensuite effectué son stage de fin d’études, avant de se voir offrir un poste comme superviseur de la cuisine principale. Il assiste donc le chef exécutif et le sous-chef exécutif dans leurs opérations depuis le mois d’août dernier.

« Je suis responsable du bon déroulement des activités, c’est-à-dire de m’assurer que le sous-chef et les chefs de partie aient les menus, les quantités et les denrées nécessaires pour faire la mise en place lors d’événements ainsi que les commandes pour les différentes loges du Centre Vidéotron. Lors des événements, je répartis les différents cuisiniers dans tous nos emplacements, je fais le tour et je m’assure que tout va bien pour le service. Je m’assure aussi du respect des standards de qualité dans les différentes concessions alimentaires. » En plus du travail qu’il effectue en cuisine, il doit aussi préparer les horaires d’une trentaine d’employés, et s’occuper de leur paie. Ce mélange de travail concret en cuisine et de tâches administratives lui plait beaucoup, puisqu’elles lui apportent souvent de nouveaux défis. « Il y a parfois certaines tâches qui sont répétitives, mais elles sont toujours réparties parmi des activités ou des événements qui apportent de la nouveauté à mon travail et qui me donnent l’occasion d’apprendre de nouvelles choses. À titre d’exemple, nous recevons bientôt le groupe Muse, et nous devons nous occuper du service traiteur pour eux. Il y a aussi le volet banquet qui s’ajoute à certains de nos événements. Ça fait en sorte que les tâches à accomplir sont souvent variées. »

Comme son travail au Centre Vidéotron est étroitement lié aux événements qui s’y déroulent, son horaire est souvent variable, avec des quarts de travail le soir et les fins de semaine. Par contre, certaines périodes sont plus achalandées que d’autres, notamment de septembre à mars avec la saison de hockey junior majeur et les nombreux spectacles. C’est pourquoi Mathieu considère que l’une des qualités principales pour travailler dans le domaine est tout d’abord la passion, mais aussi la capacité de pouvoir s’adapter et être polyvalent. Il accorde aussi beaucoup d’importance au dynamisme et au travail d’équipe.

Comme bien d’autres diplômés, Mathieu garde un très bon souvenir de ses années au Cégep Limoilou en Gestion d’un établissement de restauration. Il considère que la formation lui a permis d’acquérir toutes les notions de base essentielles en gestion, outils dont il se sert quotidiennement. « J’ai appris à créer des fichiers recettes, à interagir et à gérer du personnel, à établir des budgets, à planifier, à organiser, à diriger, et à contrôler les activités. Cela me permet aussi de réfléchir en tant que gestionnaire sur la meilleure façon d’optimiser mes activités pour être le plus efficace possible. Ma formation m’a donc permis de développer des capacités que je n’avais pas au départ. » affirme Mathieu.

Au-delà des connaissances qu’il a acquises, il a surtout apprécié l’encadrement des enseignants et l’ambiance chaleureuse qui régnait au sein du programme. 

Mathieu Jaucourt

Diplômé en Gestion d'un établissement de restauration

On nous pousse à être meilleurs, tout en nous offrant toutes les conditions nécessaires pour nous permettre de réussir. Je me suis vu évoluer au fil des années, je ne suis plus du tout la même personne qu’au départ.

L’avenir s’annonce prometteur pour Mathieu, qui amorcera bientôt le processus pour obtenir sa résidence permanente. Il souhaite continuer à évoluer et à profiter des différentes opportunités que lui offre son emploi, et surtout continuer à apprendre. Nul doute qu’il a toutes les aptitudes pour s’illustrer dans son domaine.

Rachelle Lanteigne

Conseillère en communication

Direction des communications et secrétariat général


comments powered by Disqus

Partager cette page :