Une enseignante du Cégep Limoilou, coordonnatrice des services alimentaires du G7!

Claudia Larochelle

Claudia Larochelle, enseignante en Techniques de gestion hôtelière au Cégep Limoilou, œuvre depuis le mois de janvier déjà à titre de coordonnatrice des services alimentaires pour le G7! À peu de temps de l’événement, alors que la fébrilité se fait sentir, nous nous sommes entretenus avec elle afin d’en savoir plus sur cette expérience unique!

En tant que coordonnatrice des services alimentaires, Claudia a huit sites alimentaires à gérer avant, pendant et après l’événement. « Il y a de nombreux enjeux pour ces sites, comme la sécurité, le nombre de gens à nourrir, les navettes, les accès, etc. Par site, nous entendons tout endroit où peuvent se trouver des délégations, des leaders politiques et leurs conjoint(e)s, mais aussi tous les membres du personnel du G7, les médias, les gendarmes, les policiers et les agents de sécurité affectés à l’événement, etc. Comme la sécurité est extrême lors de ce genre de rassemblement, les participants ne peuvent pas sortir manger à l’extérieur. Nous devons donc nous assurer qu’ils puissent le faire sur chacun des sites », explique-t-elle. Un travail de préparation colossal quand on songe qu’au final, c’est environ 40 000 repas qui seront servis sur un peu plus de trois jours!

Afin de justement bien préparer le tout, la coordonnatrice doit rencontrer tous les fournisseurs ayant un lien avec l’alimentation afin de négocier les coûts et les autres détails afférents à chacun des repas : « Je dois par exemple m’assurer que pour un site comme le Manoir Richelieu, à telle date, nous devons avoir un buffet pour 300 personnes dans telle salle à telle heure, du café et des bouteilles d’eau pour une réunion dans une autre salle en même temps, puis un banquet en soirée, etc. Et ce, pour chacun des sites. Nous avons un budget à respecter aussi, c’est pourquoi nous devons nous assurer de négocier les meilleurs prix possible avec tous les fournisseurs! », précise Claudia.

Ce travail ne pouvant s’effectuer par une seule personne, elle a à sa charge une équipe d’environ 20 personnes qui seront ses yeux et ses oreilles lors de l’événement, pour s’assurer que tout se déroule comme convenu. Dans ces 20 personnes, nous pouvons d’ailleurs compter des enseignants, des diplômés et même des étudiants en gestion hôtelière et en tourisme du Cégep Limoilou! Ce sera donc une expérience inoubliable, non seulement pour Claudia, mais aussi pour tous ces membres du Cégep qui s’impliquent dans l’événement!

À son retour en tant qu’enseignante à l’automne 2018, qu’est-ce qui attend Claudia? « C’est certain qu’un mandat comme celui-là, ça aura une influence majeure sur mon enseignement. C’est comme si je venais de faire un stage dans un milieu plus que concret. Mine de rien, c’est le plus gros événement au Canada depuis, peut-être, le dernier sommet! À l’automne, je donnerai le cours Gestion d’événements à mes étudiants, imaginez comment ce sera enrichissant pour eux d’entendre des exemples et de faire des liens avec ce que j’aurai vu et vécu au G7. Bien que j’ai déjà été cadre dans le milieu hôtelier, je n’ai jamais été le client qui négocie avec les fournisseurs alimentaires de ces établissements. Maintenant que je sais comme le client pense, comment il négocie, je pourrai transmettre cela à mes étudiants. Au final, ça aura été une expérience des plus importantes, autant pour moi que pour eux! », conclut Claudia.

Félicitations pour ce beau défi qui t’attend, toi ainsi que ton équipe! Le Cégep Limoilou est fier de pouvoir compter sur des enseignants dont l’expertise est indiscutable!


Catherine Dallaire
Conseillère en communication
Direction des communications et secrétariat général
comments powered by Disqus