Pendant le congé de Pâques, les campus de Québec et de Charlesbourg, le Complexe sportif, les salles de conditionnement physique et le campus des métiers d’art seront fermés du vendredi 19 au lundi 22 avril inclusivement. Joyeuses Pâques!

Élizabeth Hubert, étudiante en Créativité et médias, représente le Cégep au Prix collégial du cinéma québécois 2019

Jury étudiants du Cégep Limoilou Prix collégial du cinéma québécois

Parmi les membres du jury local du Cégep Limoilou, Elizabeth (à droite, debout à l'arrière) a représenté le Cégep aux délibérations nationales. 

Dans le cadre de la remise du Prix collégial du cinéma québécois 2019 (PCCQ), Élizabeth Hubert, étudiante en Arts, lettres et communication, profil Créativité et médias, a été déléguée pour représenter le Cégep Limoilou lors des délibérations nationales, regroupant 51 cégeps, qui se tenaient le 29 mars dernier à Montréal.

Élizabeth faisait partie d’un jury du Cégep Limoilou (jury local), formé d’étudiants de 2e année en Arts, lettres et communication, profil Créativité et médias, qui devait évaluer les films en lice et choisir celui que le Cégep allait défendre au jury national. L’équipe était supervisée par Pierre Blais, enseignant.

C’est le long métrage de fiction Happy Face d’Alexandre Franchi qui a été sacré grand gagnant devant Chien de garde et Les Faux Tatouages.

En plus d’élire un film gagnant, les participants aux délibérations nationales ont eu la chance d’assister notamment à une discussion sur le cinéma québécois avec les réalisateurs Stéphane Lafleur et François Delisle, animée par Micheline Lanctôt, marraine de l’événement.

Pour des photos et plus d’informations sur le PCCQ, rendez-vous sur la page Facebook.

Le Prix collégial du cinéma québécois

Le Prix collégial du cinéma québécois est né d’un désir, celui de célébrer notre cinéma en le plaçant au centre des regards de la communauté collégiale. Que l’on soit cinéphile, curieux, méfiant ou que l’on ignore tout de ce cinéma, on est invité à la fête, pourvu que l’on soit prêt à quitter la position passive du spectateur anonyme pour dire ce que l’on a vu, critiquer, écouter les autres, comprendre, découvrir; bref, pourvu que l’on ait le désir de voir le cinéma d’ici tel qu’il se présente : une parole authentique, originale, souvent audacieuse, parfois baveuse, et toujours lancée vers le public comme un besoin de communiquer. Le Prix collégial du cinéma québécois est une invitation à rencontrer notre cinéma pour écouter ce qu’il a à dire, avec le bonus de pouvoir lui répondre!

Tous les étudiants participants ont été enchantés par leur expérience encore une fois cette année!

Pierre Blais

Enseignant

Créativité et médias


comments powered by Disqus

Partager cette page :