Concilier les études et le canoë de haut niveau selon Alix Plomteux!

Alix Plomteux

Étudiant en Sciences de la nature au campus de Québec, Alix Plomteux mène de front ses études collégiales tout en pratiquant le canoë de haut niveau. D’ailleurs, ne le cherchez pas au Cégep ces temps-ci, puisqu’il est en camp d’entraînement… en Europe! Tout un parcours pour un jeune homme qui a débuté la pratique du canoë il y a trois ans seulement!

En effet, c’est à l’été 2015 qu’Alix décidait de s’initier au canoë-kayak au Club de canoë-kayak Lac-Beauport, lors d’un été où il n’avait plus de camp de jour et était encore trop jeune pour occuper un emploi. Alors qu’il débutait la pratique de ce sport pour le plaisir, il ne se doutait pas du chemin qui se traçait devant lui. C’est lors de sa deuxième année de pratique, au printemps, qu’il décide de devenir plus compétitif.

C’était le début d’une belle aventure, qui l’a mené par la suite aux championnats canadiens en 2016 et en 2017, mais également à deux coupes Canada. De plus, il a pu prendre part à différents autres essais et championnats, en Nouvelle-Écosse ainsi qu’en Ontario. « Ce que j’aime le plus de ce sport, c’est l’intensité qu’on y met. Chaque course, chaque entraînement est un nouveau défi. Le couloir qu’on nous assigne, la météo, les autres compétiteurs, l’endroit, rien n’est jamais pareil, et c’est d’autant plus intéressant », précise Alix.

Les compétitions, ce n’est pas tout cependant, il faut s’entraîner sans relâche pour y performer. C’est d’ailleurs dans cette optique que le jeune athlète a quitté le Québec, le 14 février dernier, pour prendre part à un camp d’entraînement en Europe : « Je passe d’abord trois semaines en France avec l’entraîneur de l’équipe française, puis une quatrième semaine en Espagne. C’est super intéressant parce que ça me permet de rencontrer des athlètes européens de haut niveau. Les conditions étant différentes là-bas, c’est une expérience très enrichissante pour ma pratique » explique Alix. Le jeune homme n’est pas au bout de ses peines, puisqu’à peine une semaine après son retour au Québec, il repart rejoindre des coéquipiers pour un deuxième camp d’entraînement, en Floride cette fois-ci.

Et quels sont ses objectifs à long terme? « Cette année, j’aimerais me qualifier pour les championnats du monde junior. Et à plus long terme, c’est certain qu’une participation aux Olympiques, c’est un rêve, mais qui pourrait se réaliser! Peut-être en 2020, qui sait, mais sinon plus réalistement en 2024! »

Et les études dans tout ça?

Alternant les entraînements et les compétitions, autant ici qu’à l’étranger, Alix ne chôme pas. Il doit également composer avec ses études collégiales. Comment fait-il? « Ici au Cégep Limoilou, chaque étudiant-athlète reconnu par l’Alliance Sport-Études est accompagné par de nombreux intervenants qui s’occupent de son cheminement scolaire. Pour ma part, je devrais compléter mon diplôme en Sciences de la nature en trois ans et demi environ. J’alterne entre des cours en classe à l’automne, et des cours à distance à la session d’hiver, où je suis beaucoup plus à l’extérieur. En tant qu’étudiant-athlète, j’ai aussi accès à une foule de services grâce au Cégep et à l’Alliance, que ce soit l’accès gratuit à la salle d’entraînement du Collège, mais aussi à l’appui d’une nutritionniste et d’un préparateur physique, par exemple » raconte le jeune athlète.

Pour le choix des Sciences de la nature, c’est surtout un attrait et une facilité pour les sciences qui l’a mené à opter pour ce programme. « J’ai aussi choisi le Cégep Limoilou pour l’ambiance et les gens faciles à côtoyer. Je trouve aussi que je suis bien encadré par mes enseignants, ils sont conciliants et comprennent ma réalité. Lorsque ce sera le moment d’aller à l’université, j’ai pensé devenir kinésiologue sportif, mais il y a tellement d’options, alors on verra! », conclut Alix Plomteux.

Félicitations, Alix, pour tous ces beaux accomplissements, tant passés qu’à venir! Le Cégep Limoilou te soutient et te souhaite bonne chance dans tes prochains défis!

Catherine Dallaire

Conseillère en communication

Direction des communications et secrétariat général


comments powered by Disqus

Partager cette page :