Saine alimentation, recherche et éducation : la recette gagnante pour Lola Bourgoin

Marie-Claude Roy et Lola Bourgoin, techniciennes en diététique

Marie-Claude Roy et Lola Bourgoin, techniciennes en diététique.
Crédit photo: site web de la Clinique Équilibre-Santé, Université Laval.

Lola Bourgoin a la chance de pouvoir gagner sa vie grâce à sa passion pour la nutrition et l’alimentation. La diplômée en Techniques de diététique travaille au Département de kinésiologie de l’Université Laval à titre de technicienne en diététique. Cet emploi l’amène non seulement à travailler de près avec une clientèle variée, mais aussi à recruter des participants pour des projets de recherches et à offrir des ateliers d’éducation en nutrition.

« La nutrition fait partie de notre quotidien, je trouve cela très stimulant puisqu’elle prend une place importante dans la vie des gens. J’aime beaucoup la variété des champs d’expertises associés à ce domaine, permettant de toucher à différents aspects autant en soins de santé, en promotion des saines habitudes de vie et de la diversité corporelle, en performance sportive, mais aussi en cuisine, en développement durable et bien d’autres ! » affirme-t-elle sans hésiter.

La jeune diplômée a pu commencer à se familiariser avec son milieu de travail dès la dernière année de son programme, alors qu’elle y a effectué son dernier stage avant de compléter sa technique. Dans le cadre de ses fonctions, elle contribue à la fois aux volets clinique et recherche du département. Ses tâches en recherche consistent à soutenir les travaux du chercheur Angelo Tremblay, en collaborant au recrutement d’éventuels participants, à la préparation et à l’administration de tests sur la prise alimentaire ainsi qu’à la saisie de données recueillies lors des précédents tests.

En ce qui concerne le volet clinique, elle est responsable de l’analyse des journaux alimentaires des clients de la clinique de nutrition, à la suite des consultations avec une nutritionniste.  Elle doit également planifier, élaborer et animer des ateliers culinaires ainsi que des camps culinaires pour enfants, en plus d’animer et d’élaborer des activités d’éducation en nutrition comme l’animation d’un kiosque à la salle de sport du PEPS. Elle supervise aussi des étudiants en Techniques de diététique lors du stage de dernière année du programme.

Les journées et l’horaire de travail de Lola sont donc toujours variés, à son grand bonheur! « Chaque journée est différente, selon les tâches à réaliser! Lorsque nous avons des participants de recherche, les tests sur la prise alimentaire se réalisent en avant-midi. Mes après-midis sont alors dédiés à la saisie de données obtenues par les tests, l’achat des aliments pour ceux-ci ainsi que pour mes tâches cliniques telles que l’analyse des journaux alimentaires ou l’élaboration/préparation d’activités. Pour ce qui est des journées où nous n’avons pas de participant de recherche, je réalise l’ensemble de mes tâches cliniques et connexes aux projets de recherche. Durant l’été et la semaine de relâche du mois de mars, j’anime des camps culinaires pour enfants, je passe donc beaucoup de temps en cuisine pour la réalisation de ces activités. »

C’est cette grande variété de tâches qu’apprécie particulièrement Lola. «Mon emploi est peu routinier; mes tâches et mes activités sont variées, me permettant ainsi de travailler auprès de différentes clientèles et d’avoir des mandats variés. J’adore la combinaison recherche et éducation en nutrition, puisque nous pouvons bonifier nos activités cliniques grâce aux résultats d’études. Je trouve donc que mon travail est dynamique, motivant et me permettant de réaliser de beaux défis! »

Lola Bourgoin, technicienne en diététique, Angelo Tremblay, kinésiologue et codirecteur de la clinique, et Maya Purcell, nutritionniste

Lola Bourgoin, technicienne en diététique, Angelo Tremblay, kinésiologue et codirecteur de la clinique, et Maya Purcell, nutritionniste. Crédit photo: site web de la Clinique Équilibre-Santé, Université Laval.

Pour réussir dans ce domaine, il faut posséder un bon sens de l’autonomie, de l’initiative et de l’organisation. Selon Lola, puisqu’il s’agit d’un emploi très varié qui comporte de multiples tâches à réaliser dans différents secteurs, il faut être apte à organiser son horaire en fonction des mandats qui sont attribués, des échéances et des priorités ainsi que des demandes des autres membres de l’équipe. Deuxièmement, la rigueur est une qualité très importante, surtout dans le secteur de la recherche puisqu’il s’agit d’un domaine dans lequel il est nécessaire de travailler de façon standardisée et méthodique afin de suivre le protocole établi. Troisièmement, la curiosité est un atout afin de préparer et d’organiser des activités culinaires variées, portant sur différentes techniques culinaires et une large gamme de recettes. Être curieux tant pour les aliments que pour les différentes tendances culinaires est donc essentiel!

Alors qu’elle est aussi en train de poursuivre des études au baccalauréat en nutrition, Lola souhaite continuer à travailler dans le domaine pendant de nombreuses années. Elle a d’ailleurs de nombreux projets. « La technicienne en moi ne sera jamais bien loin, car je suis une personne de terrain! Je suis très contente d’avoir ces deux cordes à mon arc, ce qui me permet d’avoir une formation que je trouve très complémentaire. D’ailleurs, mon parcours en diététique au Cégep Limoilou m’a très bien préparée pour le marché du travail. J’ai adoré ma formation pour son aspect terrain et pratique. Le programme est dynamique, concret et nous sommes très bien encadrés par le corps professoral tout au long de la formation. Pour ce qui est de mes plans futurs, je souhaite travailler dans le domaine de la santé publique dans le but d'agir en prévention et d'aider des communautés à acquérir de saines habitudes alimentaires, mais aussi faire la promotion d’une alimentation et des pratiques durables. J’aimerais faire un changement pour les futures générations, un petit pas à la fois. Je souhaite rendre la nutrition et toutes ses sphères accessibles, afin d'avoir une population et une planète plus en santé. »

Avec un tel bagage d’expériences et de connaissances, nul doute que Lola atteindra ses objectifs!

 

 

 

 

 

comments powered by Disqus

Partager cette page :