Le campus de Charlesbourg sera ouvert le samedi à compter du 24 août.

Spectacle Disparition : création franco-québécoise d'étudiants en théâtre

Étudiants dansent

Des étudiants en Arts, lettres et communication, profil Théâtre du Cégep Limoilou s’envoleront bientôt vers la France dans le cadre d’un Projet Monde de création avec des étudiants français.

Treize étudiants du Lycée Jean Vigo, à Millau en France, et huit étudiants du Cégep Limoilou ont collaboré pour monter la pièce Disparition. Ce spectacle est un collage de textes, auquel ont été ajoutés des projections et des tableaux en mouvement que les étudiants ont peaufiné avec l’aide du chorégraphe Harold Rhéaume de la Maison pour la danse de Québec. Pendant une semaine en mars 2019, les étudiants français sont venus en visite à Québec pour prendre part à la création avec leurs collègues étudiants du Cégep Limoilou. Ils ont aussi profité de leur passage pour tourner une courte vidéo présentant leur pièce.

Avec comme élément central le thème de l’écologie, la pièce donne le point de vue de la jeunesse sur le monde qu’on leur a légué. Singulier et universel, Disparition parle de notre monde et de cette jeunesse qui croit encore qu’il est possible de changer les choses.

Description de la pièce

« Nous sommes arrivés au bout…Elle n’en peut plus la Terre… Elle a décidé de s’arrêter de tourner… Et il y a nous sur cette bulle verte et bleue. Nous, la génération à qui on a légué l’effondrement...Comment faire ? Quoi faire ? Se rassembler sur une scène, inviter les planètes à se réunir, ouvrir un grand débat intergalactique sur l’état de la belle bleue. Essayer de comprendre, de rêver demain et de la sauver, peut-être… »

À partir du 27 mai prochain, ce sera au tour des étudiants québécois de se rendre en France pour terminer la création de la pièce et la présenter au public français. Celle-ci sera à l’affiche le 31 mai au Théâtre de la Maison du Peuple de Millau. Une captation vidéo sera effectuée pour permettre aux gens d’ici de voir la pièce. Les étudiants prendront ensuite part à des ateliers de théâtre avec divers créateurs à Toulouse, avant de revenir au Québec.

La mise en scène de cette pièce est assurée par les enseignantes Marie-Ève Chabot Lortie (Québec) et Sarah Carlini (France).

Rachelle Lanteigne

Conseillère en communication

Direction des communications et secrétariat général


comments powered by Disqus

Partager cette page :