BUM Clothing : Lancer son entreprise à 16 ans selon Thomas et Alexis, étudiants en Gestion de commerces

Alexis Roy et Thomas Albert, étudiants en Gestion de commerces et propriétaires de BUM Clothing

En cette Semaine mondiale de l’entrepreneuriat (SME), il est naturel de vouloir mettre en lumière des étudiants-entrepreneurs du Cégep Limoilou. Afin de débuter la semaine en beauté, commençons avec Thomas Albert et Alexis Roy, propriétaires de BUM Clothing, entreprise qu’ils ont lancée à… 16 ans!

Tout d’abord, un peu d’informations sur l’entreprise. BUM Clothing est une entreprise fondée il y a près de 4 ans, alors que Thomas et Alexis commençaient leur 5e secondaire à l’Académie Saint-Louis. La marque offre des vêtements de type streetwear à des jeunes de 15 à 21 ans environ. Mais pourquoi avoir choisi de se spécialiser dans des vêtements de ce genre? « C’est inspiré du monde du skateboard, une passion que Thomas et moi partagions au secondaire. On voulait faire les choses différemment, se sortir de notre routine scolaire, établir nos propres règles et propager nos valeurs. On se faisait appeler les bums à l’école et c’est comme ça que l’idée de BUM Clothing est née », précise Alexis.

Quelques années plus tard, les deux jeunes hommes continuent de faire rouler leur entreprise tout en étudiant à temps plein et en travaillant à temps partiel. Comment font-ils? « On a un horaire très planifié, on s’assure de tout faire rentrer, que ce soit le cégep, nos emplois étudiants ou les différentes obligations de BUM Clothing, comme les tâches administratives, les événements ou la promotion de la marque. Ça fait des semaines bien chargées, mais on aime ça comme ça », indique Thomas. « En se partant en affaires dans un domaine que tu aimes, qui te passionne, c’est certain aussi que tous tes engagements, tu ne les vois plus nécessairement comme des tâches, puisque tu as du plaisir à faire ce que tu fais! » renchérit Alexis.

Étant tous les deux étudiants de 3e année en Gestion de commerces au Cégep Limoilou, les deux jeunes hommes ont pu profiter de tout ce que ce programme concret avait à leur offrir, particulièrement au niveau de la comptabilité, du marketing et de la gestion d’une entreprise. Thomas nous parle de ce que le programme leur a apporté :

Et s’ils avaient à partager leur expérience avec un jeune s’intéressant à l’entrepreneuriat, que lui diraient-ils? « L’entrepreneuriat, c’est vraiment plus un moyen de cheminer et d’apprendre plutôt qu’un moyen de faire de l’argent comme la culture populaire le veut. C’est difficile être en affaires, ça prend beaucoup de détermination et de créativité pour faire face à la compétition. C’est donc le chemin parcouru qui est important et le plaisir qu’on a à faire ce qu’on fait », mentionne Thomas. Et Alexis? Laissons-lui le loisir de vous répondre directement :

Nul doute que leur cheminement continuera d’être pavé d’expériences enrichissantes!

Catherine Dallaire

Conseillère en communication

Direction des communications et secrétariat général


comments powered by Disqus

Partager cette page :