COVID-19 : Le Cégep Limoilou est fermé. La date de réouverture prévue actuellement est le 1er mai. 
Consultez la section COVID-19 pour obtenir de l’information sur les impacts de cette fermeture et trouver réponses à vos interrogations.

Rappel des bonnes pratiques de gestion des matières résiduelles au Cégep Limoilou

Quand on parle de gestion des matières résiduelles, le Cégep met à la disposition de la communauté collégiale plusieurs outils. Ne vous reste plus qu’à bien les utiliser!

Les putrosaures, contenants de récupération pour les résidus alimentaires

Les putrosaures, contenants de récupération pour les résidus alimentaires

Les bonnes habitudes

  • Les contenants en plastique vides, identifiés par un triangle de flèche ainsi que les canettes en aluminium doivent être mis à la récupération dans nos bacs jaunes.
  • Prenez l’habitude de vider complètement vos contenants avant de les mettre à la récupération. Cela vaut aussi pour vos verres à café qui sont, quant à eux, des contenants multicouches. Ils vont aussi dans nos bacs jaunes.
  • À la cafétéria et au café étudiant, pensez à mettre au compostage, dans les Putrosaures (bacs verts), la vaisselle en carton, les serviettes de table ainsi que les restes de nourriture.
  • Les ustensiles et vos petits sachets plastifiés vont à la poubelle.

Dans les faits, nous n’avons plus beaucoup de choses à mettre aux déchets!

Dans les classes et les bureaux

Les poubelles ont été retirées des classes dès 2006 pour inciter les étudiants et les étudiantes ainsi que les enseignants et les enseignantes à récupérer davantage. Pour jeter vos résidus, vous devez aller dans le corridor vers le centre de tri le plus près.

Dans les bureaux se trouvent une minipoubelle et un bac bleu pour la récupération du papier. Chaque membre du personnel a la responsabilité de vider ses résidus vers l’îlot de tri le plus près.

Grosse pile à Charlesbourg

Des actions qui portent fruit !

Saviez-vous que le campus de Québec récupère et valorise 62 % de ses déchets ?

Cette donnée provient d’une étude de caractérisation de Québec’ERE, réalisée en collaboration avec le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI) et le comité environnement étudiant du Cégep. En effet, durant une semaine, toutes les matières mises à la récupération (bacs jaunes) par la communauté collégiale ont été triées et pesées.

De manière plus détaillée, nous savons maintenant que le Cégep récupère plus de 76 tonnes de matières par année :

  • 23 tonnes de papier et de carton sont dirigées vers l’entreprise d’économie sociale Recyclage Vanier;
  • 22 tonnes de résidus alimentaires sont envoyées au compostage grâce à la Ville de Québec;
  • 26 tonnes de matériaux secs et de sable ne prennent pas le chemin de l’incinérateur.

Les efforts de tous et de toutes font une différence. Non seulement nous améliorons notre gestion des matières résiduelles, mais plus importante encore, nous réussissons à réduire à la source la quantité de matières utilisées! Par exemple, nous avons réduit de 29 tonnes le papier et le carton en 6 ans.

*Sylvain Boisjoly est aussi membre du comité d’action et de concertation en environnement (CACE)

Sylvain Boisjoly

Régisseur

Service de l’entretien ménager et de la sécurité, Stationnement


comments powered by Disqus

Partager cette page :