Prix littéraire des collégiens 2018 : la critique de Jeanne Desrosiers publiée dans Le Devoir

Jeanne Derosiers

Dans le cadre du Prix littéraire des collégiens 2018, une quarantaine d’étudiants ont soumis un texte critique, d’environ 350 mots, rendant hommage à l’une des œuvres en lice. Un jury composé de professeurs de littérature et du responsable du cahier Lire du Devoir, ont retenu cinq de ces textes. Un choix difficile devant la très haute qualité de l’ensemble des textes soumis. Parmi les textes choisis, la critique de Jeanne Desrosiers, étudiante en Sciences humaines, profil Enjeux internationaux, au Cégep a été publiée dans l’édition du 5 mai 2018 du quotidien Le Devoir.

Lire le texte de Jeanne.

Les cinq titres en lice cette année étaient :

  • Royal de Jean-Philippe Baril Guérard (gagnant)
  • De bois debout de Jean-François Caron
  • Au grand soleil cachez vos filles de Abla Farhoud
  • Le plongeur de Stéphane Larue

Le Prix littéraire des collégiens, décerné chaque année dans le cadre du Salon international du livre de Québec, souhaite saluer la vitalité́ des lettres québécoises et exprimer les préférences littéraires des étudiants de niveau collégial. Cette année, près de 800 étudiants issus de 60 établissements collégiaux du Québec ont été rassemblés autour d’une sélection de cinq œuvres de fiction québécoises parues au cours de l’année précédente, œuvres qu’ils ont lues sous la gouverne de leurs enseignants et dont ils ont discuté les qualités et les mérites avant d’arrêter leur choix, après plus de 3 heures de délibérations enflammées.

Josyka Levesque

Conseillère en communication

Direction des communications et secrétariat général


comments powered by Disqus

Partager cette page :