COVID-19 et poursuite de la formation : consultez les informations importantes.

Un deuxième roman jeunesse pour Caroline Gauvin, conseillère pédagogique au Cégep Limoilou

Couverture du livre de Caroline Gauvin Ralentis, Adèle!

Après un premier roman jeunesse publié en 2017, Caroline Gauvin, conseillère pédagogique au campus de Charlesbourg du Cégep Limoilou, nous offre un deuxième ouvrage, destiné aux enfants de 8 à 10 ans.

Intitulé Ralentis, Adèle!, le roman raconte l’histoire d’une enfant sensible, qui voit son quotidien chamboulé par la décision de sa mère de ralentir et de prendre davantage le temps de faire les choses. Au fil de différentes aventures, la petite Adèle devra elle aussi apprendre à vivre plus lentement et surtout plus librement, et à développer son autonomie pour lui permettre de s’adapter à sa nouvelle réalité.

Le livre met de l’avant le point de vue de l’enfant, en présentant les différentes réactions, émotions et introspections de la petite Adèle. Il permet ainsi aux jeunes lectrices et lecteurs de mieux comprendre leurs propres sentiments, à pouvoir nommer ce qu’ils ressentent et à faire face aux différentes situations de leur vie quotidienne.

Deux collègues également conseillers pédagogiques au Cégep Limoilou, Nancy Lorraine Leblond et Pascal Riverin, ont lu le livre de Caroline et en ont fait la critique suivante :

Nancy Lorraine Leblond et Pascal Riverin

Conseillers pédagogiques au Cégep Limoilou

Ce second roman dépeint encore les défis liés au quotidien à travers les yeux et les réflexions d’un enfant. Souvent perçu comme anodin, le quotidien ici révèle toute la complexité émotive qu’il peut générer. L’apprentissage de nouvelles valeurs liées à un changement de mode de vie, la crainte que la nouveauté peut engendrer ou encore l’apprivoisement du temps sont ici livrés par le biais d’une histoire simple à comprendre pour le jeune public cible, sans toutefois que la richesse du vocabulaire soit négligée. La dédramatisation subtile des craintes ou de la gestion des émotions offre aux lecteurs de belles pistes de réflexions et d’acceptation, ce qui pourrait faire du même coup de ce roman un outil puissant pour amorcer le dialogue sur le sujet avec son enfant ou sa classe. Ne vous y méprenez pas, il ne s’agit pas d’un roman didactique : la subtilité et la justesse avec lesquelles sont abordés ces défis à travers la fiction constituent l’une des forces de l’auteure et ajoutent à la richesse de ce roman. Une bouffée d’air frais pour les enfants et les parents qui souhaitent l’émerveillement simple dans leur quotidien. À lire lentement, mais sans modération!

Le livre est publié aux Éditions Pierre Tisseyre et est disponible en librairie ainsi qu’à la Coop Zone du Cégep Limoilou. Il est aussi possible d’obtenir une copie dédicacée en contactant l’auteure. Celle-ci invite d’ailleurs les lecteurs et les lectrices qui souhaitent discuter du livre à communiquer avec elle sans hésiter!

Bravo, Caroline, et bon succès avec ce deuxième roman!

Extrait du livre

Après quelques minutes de marche dans le sentier, nous croisons un fin ruisseau.

— On trempe nos pieds? demande Flavie en retirant ses souliers.

Ce ne sont jamais de vraies questions avec elle. Je me retrouve rapidement les pieds dans l’eau, mes souliers dans mon sac à dos. Je dois admettre que c’est agréable. Glacial, mais agréable. Nous remontons le ruisseau avec l’eau qui tourne autour de nos chevilles et posons, ici et là, nos pieds sur de grosses roches lisses et rondes.

Rachelle Lanteigne

Conseillère en communication

Direction des communications et secrétariat général