Un diplômé de Gestion d’un établissement de restauration contribue aux nouveaux menus dans le réseau de la santé

Nicolas Grenier en a fait du chemin depuis sa diplomation en 2004. À l’emploi du réseau de la santé depuis 2007, il est aujourd’hui chef des services alimentaires au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) Chaudière-Appalaches. À ce titre, il a contribué dernièrement à l’élaboration des nouveaux menus proposés dans les établissements de la santé de la région, un mandat des plus intéressants!

Nicolas travaille depuis 18 mois, en équipe avec des nutritionnistes, des techniciens en diététique, des chefs et des gestionnaires, à refaire l’offre alimentaire dans les hôpitaux, les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) et les Centres intégrés de santé et des services sociaux de Québec et de Chaudière-Appalaches. Après de nombreuses rencontres d’idéation afin de prendre les meilleures décisions, il a principalement œuvré à la standardisation des recettes.

« Lorsque nous standardisons un plat, nous prenons une recette existante et nous l’adaptons selon les besoins de la clientèle. Dans ce cas-ci, nous avions des balises nutritionnelles à suivre, par exemple des plats réduits en sodium, réduit en gras ou à texture molle. Lorsqu’un plat est élaboré, nous devons le tester auprès de la clientèle, puis le faire valider par les nutritionnistes », explique Nicolas.  « Les habiletés acquises lors de mes études en Gestion d’établissement de restauration (GER) m’ont grandement servi tout au long de ce projet, puisque nous sommes bien formés en standardisation pendant le programme. Également, mes acquis en gestion ont été d’une grande aide. »

Une très belle réalisation pour Nicolas et une motivation supplémentaire dans un travail qu’il adore :

Nicolas Grenier

Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) Chaudière-Appalaches

Ce ne sont pas tous les finissants en GER qui pensent à postuler dans des postes dans le réseau de la santé, alors qu’ils devraient puisqu’il y a des opportunités de carrières dans le domaine, des défis passionnants et des mandats variés!

Finalement, les 72 menus proposés, après des mois de travail acharné, permettront de contrôler la dénutrition chez les ainés, d’offrir des plats santés contrôlés en mauvais gras, en sucre et en sel et de répondre aux besoins de la clientèle qui souffre de dysphagie. Ces menus varient, allant par exemple d’une lasagne sur son lit de haricots verts ou d’un couscous à l’indienne vers un coq au vin, un bœuf bourguignon ou une longe de saumon. Les nouveaux menus seront d’abord implantés ici, puis dans les autres régions jusqu’en 2018.

Félicitations à Nicolas, qui contribue à positionner le programme de Gestion d’un établissement de restauration du Cégep Limoilou comme une formation de choix pour la relève en alimentation!

Catherine Dallaire

Conseillère en communication

Direction des communications et secrétariat général


comments powered by Disqus

Partager cette page :