La production alimentaire, un domaine qui n’a plus de secret pour Nathan Plante

Nathan Plante

Nathan Plante, diplômé en Techniques de diététique

Pour la plupart des gens, le processus de production des aliments que l’on mange est peu connu. Pour Nathan Plante, ce processus fait partie de son quotidien depuis plus de deux ans. Celui qui occupe le poste de coordonnateur de production chez Cuisine Malimousse est au cœur de la fabrication de plusieurs produits qui font partie du panier d’épicerie de bien des gens.

Le diplômé en Techniques de diététique a commencé pendant ses études à travailler à titre de manœuvre sur les lignes de production, au sein de Cuisine Malimousse, une entreprise qui se spécialise dans la fabrication de sauces, de mayonnaises et de produits de la mer comme des tartinades et des trempettes. Il a travaillé un moment dans l’équipe de fabrication des produits ainsi que sur les lignes de portionnement et d’emballage. Tout en poursuivant ses études, il a eu à travailler au sein des différents départements, notamment en recherche et développement et en contrôle qualité. Grâce à ce parcours diversifié qui lui a permis d’avoir une bonne vision d’ensemble de l’entreprise et de bien comprendre les enjeux des différents départements, on lui a finalement offert le poste de coordonnateur il y a un an, tout juste à la fin de ses études en 2020. Dans ce rôle, il doit travailler en étroite collaboration avec l’ensemble des départements de l’usine ainsi qu’avec la directrice de production. « J’agis en tant que personne-ressource pour les employés dans l’usine. Je dois veiller au bon déroulement de la journée et coordonner les activités entre les différentes équipes. J’aide, au besoin, à la gestion du personnel et je participe à différentes rencontres. » Il lui arrive même de mettre la main à la pâte pour remplacer lors des pauses du personnel! Il doit aussi, en fin de journée, s’occuper de la traçabilité des produits pour s’assurer que l’inventaire balance. Il s’agit de prendre les rapports de production de la journée et de vérifier que ce qui est inscrit par les employés et les employées sur ces rapports correspond bien à ce qui se retrouve dans l’inventaire informatique. Si ce n’est pas le cas, il faut investiguer pour trouver la raison et faire balancer l’inventaire des produits finis.

Parmi les qualités principales pour réussir dans son domaine, Nathan évoque entre autres la polyvalence. 

J’apprécie beaucoup la flexibilité et la diversité des tâches dans mon travail. Je suis parfois même amené à faire de la réparation d’équipements! Je ne connaissais rien en mécanique en commençant et parfois j’ai dû observer et comprendre des machines pour aider aux réparations, ça sort de la routine!

Il précise qu’il faut aussi être capable de bien écouter et de bien communiquer puisque l’on doit faire le pont avec différents départements et faire un peu de gestion de personnel. Il faut aussi de la rigueur et savoir prêter attention aux détails, puisqu’il faut faire appliquer les normes de qualité.  Il est aussi essentiel d’être autonome et de savoir prioriser et prendre des décisions rapidement.

Avant de décider de poursuivre des études en diététique, Nathan avait aussi complété un baccalauréat en psychologie. Selon lui, les deux disciplines sont complémentaires. 

Le domaine alimentaire et le domaine des sciences humaines m’ont toujours intéressé. Le poste que j’occupe actuellement me permet de toucher aux deux domaines. J’aime prendre le temps d’écouter les gens et essayer du mieux possible de les aider. J’aime aussi quand je dois apporter des solutions et organiser les journées selon les différentes contraintes. Je fais aussi de la gestion dans le domaine alimentaire. J’aime les défis et dans mon emploi actuel, il y en a tous les jours ou presque, je crois que c’est ce qui me garde passionné!

Selon Nathan, sa formation en diététique au Cégep Limoilou lui a permis d’apprendre tous les rudiments essentiels à sa profession.

Ma formation m’a apporté les connaissances nécessaires à la bonne compréhension du domaine alimentaire. Cela me permet de bien comprendre les termes du milieu et à bien collaborer avec le département de contrôle de la qualité. Aussi, en tant que personne-ressource, je peux bien expliquer les raisons derrière les bonnes pratiques de fabrication et les décisions du contrôle de la qualité.

Il croit d’ailleurs que son passage au Cégep Limoilou a été d’autant plus marquant grâce à la rencontre des enseignantes et des enseignants passionnés qu’il a eu la chance de croiser sur son chemin, et qui lui ont transmis leur passion du domaine grâce à leurs connaissances variées.

Pour la suite des choses, il souhaite d’ailleurs continuer à apprendre! « J’adore le poste que j’occupe actuellement et je veux continuer d’y grandir un bon moment! Dans un horizon de 5 à 10 ans, je me vois bien aussi travailler dans une entreprise qui sera la mienne, qui sait! »

Bonne suite de parcours Nathan!

Cégep Limoilou

Le Cégep Limoilou est un établissement d’enseignement supérieur d’avant-garde qui offre plus de 40 programmes et profils de formation dans des domaines très variés : arts, sciences humaines, sciences et technologies, industrie touristique, sciences de la santé et administration. Les valeurs affirmées dans notre projet éducatif, Le savoir, source de liberté, guident au quotidien le travail des 850 membres du personnel en vue de favoriser la réussite des 5 500 étudiantes et étudiants qui nous ont choisis pour réaliser leurs rêves.