Gestion et sécurité alimentaire : la passion de Catherine Lemelin

Catherine Lemelin, diplômée en diététique, souriante dans le camion de livraison de Voilà IGA avec son collègue Nicolas, superviseur des livraisons.

Catherine Lemelin, diplômée en Techniques de diététique, et son collègue Nicolas, superviseur des livraisons chez Voilà par IGA.

Catherine Lemelin adore découvrir de nouveaux aliments. Elle a grandi à l’Île d’Orléans, où sa famille cultivait les fruits et légumes, et elle s’intéresse depuis longtemps aux bienfaits des aliments et de la variété dans notre assiette. Quoi de plus naturel pour elle que de faire carrière dans le domaine de l’alimentation. Diplômée en Techniques de diététique au Cégep Limoilou, elle travaille depuis plus d’un an chez Sobeys, où elle occupe le poste d’administratrice et responsable de la sécurité alimentaire pour la division Voilà, par IGA, à Québec.

Le service d’épicerie en ligne de Voilà par IGA est offert depuis le printemps 2022 au Québec. Catherine a donc eu la chance de faire partie du lancement de ce projet dans la région de Québec. Pour s’y préparer, elle s’est rendue à Toronto pour découvrir le programme et à son retour, elle a été responsable de former l’équipe de gestionnaires du centre de transbordement au sujet de l’importance de la sécurité alimentaire. Puisque son poste comprend deux volets, ses tâches sont très diversifiées. « J’ai la responsabilité de bâtir et de maintenir le programme de sécurité alimentaire, en suivant les lignes directrices de l’équipe nationale de Sobeys et les normes de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA). Je suis aussi la personne-ressource lors des audits de sécurité alimentaire, je suis celle qui répond aux questions de l’inspecteur, puisque je suis tenue de faire des audits chaque mois. Comme notre équipe est en expansion, je dois m’assurer que tous les nouveaux employés connaissent leurs responsabilités à l’égard de la qualité et de la salubrité des produits. »  Quant à l’aspect administratif de son travail, il occupe aussi une bonne partie de son quotidien. Elle est notamment responsable d’instaurer des procédures, des politiques et des nouveaux registres, en plus de participer activement au recrutement de nouveaux membres du personnel d’entrepôt et de livraison. Elle s’occupe aussi des finances, des paies et des activités offertes aux employés et employées.

Pour occuper son poste, Catherine se doit d’être débrouillarde, autonome, mais surtout très organisée et minutieuse, puisqu’elle doit veiller à ce que tous les membres du personnel soient conscients du respect des normes en matière de sécurité alimentaire, pour le bien des clients et clientes.  « Je dois faire des inspections des registres complétés par l’équipe de nettoyage, par les livreurs et les manutentionnaires dans l’entrepôt. Je m’assure que nos thermomètres soient calibrés, et je fais aussi une évaluation de risque des articles en verre, en plastique et en céramique cassant que nous avons dans l’entrepôt. J’effectue aussi les visites avec le technicien de la firme de contrôle des nuisibles (peste et vermine) chaque mois. » À l’occasion, elle lui arrive de prêter main-forte à ses collègues des autres régions comme Montréal ou Ottawa, autant pour le volet administratif qu’alimentaire.

Catherine estime que son parcours en diététique au Cégep Limoilou a été très formateur pour elle. « Ma formation m’a préparée à la variété impressionnante de postes que nous pouvons obtenir comme technicienne ou technicien en diététique. Lors de ces trois années, nous apprenons à devenir des experts des aliments et de leur environnement, nous développons nos aptitudes comme gestionnaire d’un établissement alimentaire ainsi qu’en inspection ». Elle a d’ailleurs occupé pendant deux ans un poste en industrie alimentaire, à titre de technicienne en contrôle qualité et responsable de l’assurance qualité, à la suite de l’obtention de son diplôme en Techniques de diététique. Ce passage au sein de l’industrie alimentaire lui a été profitable pour mieux comprendre l’importance du respect d’un programme de sécurité alimentaire. « Ces années m’ont fait développer mon sens de l’observation et ma répartition des priorités. » Elle a également travaillé pendant quelques mois dans le domaine hospitalier.

Lorsqu’elle réfléchit à son avenir, Catherine souhaite surtout pouvoir continuer à grandir au sein de la famille Sobeys. Elle aimerait éventuellement obtenir un poste comme gestionnaire et continuer à pouvoir suivre sa passion et à contribuer à la formation des employés et employées du Québec et même d’ailleurs au Canada. « J’aime savoir que je fais partie d’un nouveau projet qui est en constante évolution. J’adore avoir la liberté de créer et d’instaurer ce programme. C’est une vraie fierté! »

 

Rachelle Lanteigne

Conseillère en communication

Direction des communications, du secrétariat général et du développement institutionnel