COVID-19 et poursuite de la formation : consultez les informations importantes.

Le Cégep met les bases d’un Fab Lab

Plusieurs étudiants et étudiantes de différents programmes s’initient à la fabrication numérique.

Au cours de l’été, une découpeuse laser a été installée au campus des métiers d’art. La machine-outil reliée à un ordinateur permet des découpes de précision dans du carton, du bois et même des feuilles de métal. Cette première machine est l’amorce du projet de Fab Lab du Cégep Limoilou. Toujours novateur, le Cégep souhaite former ses étudiants et ses étudiantes au marché du travail où la fabrication assistée par ordinateur révolutionne les pratiques.

Situé au campus de métiers d’art, ce futur Fab Lab est ouvert à la communauté du Cégep. Déjà, les étudiants et les étudiantes des programmes Arts visuels, Techniques de génie mécanique, Électronique programmable et robotique, en plus des profils de Techniques de métiers d’art s’initient à la fabrication numérique pour des projets à l’intérieur de leurs cours. Ce type d’espace favorise également le développement entrepreneurial au sein de la communauté.

Qu’est-ce qu’un Fab Lab?

Un Fab Lab est une contraction venant des termes anglais fabrication laboratory. C’est un espace de création, d’échange et de fabrication ouvert à la communauté. Bien que plusieurs espaces collaboratifs de fabrication existent, seulement certains d’entre eux sont homologués par le Massachussetts Institute of Technologie (MIT) par le biais de la FabFoundation. Plusieurs étapes doivent être franchies pour être homologué.

Qu’ils soient homologués ou non, les Fab Lab proposent un inventaire de machines-outils telles que des découpeuses laser, des découpeuses à commande numérique (CNC), des imprimantes 3D ainsi qu’un ensemble de logiciels et de solutions libres et open source (Fab Modules), afin de créer des projets. Basés sur la philosophie du faire soi-même (do it yourself), ils favorisent le partage des savoir-faire et des connaissances et sont ouverts à la communauté.

Avec sa découpeuse laser, le Cégep Limoilou a réalisé la première étape de cet espace de fabrication. Les plans sont prêts pour accueillir d’autres machines-outils et des espaces de travail supplémentaires au cours des prochaines années.

Les programmes à l’œuvre

Pour les programmes, dont Techniques de métiers d’art, la découpeuse laser permet de réaliser certaines opérations avec une précision impossible avec des machines traditionnelles. Que l’on pense à une rosasse de guitare intégrant une découpe florale ou un motif pour venir orner un meuble pour donner des exemples déjà réalisés, la découpeuse ouvre des marchés qui étaient jusqu’à présent inaccessibles aux artisans. Elle fait gagner en temps et en rentabilité dans un ensemble d’opérations qui autrement seraient fastidieuses, par exemple pour des gabarits destinés au moulage, des maquettes et enfin de la marqueterie. Et d’un point de vue pédagogique, elle permet d’aborder autrement des problématiques de conception et de résolution de problème.

En Électronique programmable et robotique, les étudiantes et les étudiants utiliseront la machine pour fabriquer le caisson de bois pour le haut-parleur Bluetooth qu’ils auront conçu. En Arts visuels, ils fabriqueront des estampes de bois à partir de leur dessin. En Génie mécanique, des prototypes de pièces et des accessoires dans des systèmes mécaniques seront conçus.

Les possibilités sont infinies et d’autres programmes pourront aussi utiliser le Fab Lab pour leurs projets.

Le projet de Fab Lab né d’un heureux partenariat

Le projet de Fab Lab du Cégep est logé au campus des métiers d’art, à une dizaine de minutes de marche du campus de Québec. Ce site regroupe les cours de tronc commun offerts dans les sept profils du programme Techniques de métiers d’art, qui vise l’intégration la plus importante du Fab Lab dans sa formation. De plus, il dispose d’un espace au rez-de-chaussée pour aménager le Fab Lab, à proximité d’un débarcadère.

Depuis un moment, le Centre de formation et de consultation en métiers d’art (CFCMA) du Cégep Limoilou souhaitait installer un Fab Lab. Des enseignants et des enseignantes de d’autres programmes ont aussi levé la main pour entreprendre le projet. Parallèlement à ces besoins académiques, les bibliothèques du Cégep rêvaient de la mise sur pied d’un tel troisième lieu. Entrepreneuriat-études du Cégep Limoilou est aussi un partenaire de la première heure du Fab Lab, le projet étant en totale adéquation avec l’esprit entrepreneurial que le service cherche à développer.

C’est donc un grand départ pour le projet de Fab Lab du Cégep Limoilou. À ces balbutiements, il s’avère déjà fort rassembleur et promet un bel avenir!

Exemple de projets

Démarche de résolution problème 

Yasmina Abdelouadoud, étudiante en Techniques de métiers d'art, profil Ébénisterie artisanale, devait trouver une façon de maintenir à plat des placages rares dans lesquels elle doit effectuer un travail de marqueterie.

Après deux séances de travail pour un total de six heures d’expérimentation. Elle réussit à découper son placage de façon précise. Elle a dû pour cela construire un système de serres adapté et modulable et procéder à des découpes successives en déplaçant les serres. 

Maintien à plat des placages rares dans lesquels elle doit effectuer un travail de marqueterie.

Voici le résultat de son assemblage et les interventions en dessin sur le bois pour donner de la profondeur.

Résultat de l'assemblage et les interventions en dessin sur le bois pour donner de la profondeur.

Voici le meuble terminé, qui intègre les marqueteries découpées au laser. 

Meuble porte fermée et meuble porte ouverte qui intègre les marqueteries découpées au laser.

Michelle Therrien

Conseillère en communication

Direction des communications et secrétariat général