L’Art où on ne l’attend pas…

Oeuvre Robin Salvan

Dans le cadre du cours Pratiques contemporaines complexes, en 4e session du programme Arts visuels, les étudiants réaliseront des projets d’art in situ. Il s’agit de réaliser une œuvre qui s’inscrit dans un contexte spécifique, en exploitant le rapport entre la configuration physique du lieu, sa symbolique ou sa mission et qui ne pourrait être présentée ailleurs sans en changer le sens ou la forme. Pour ce projet, une des contraintes est de réaliser l’œuvre dans un lieu non prévu pour diffuser de l’art. Certains étudiants choisiront comme lieu des espaces de vie du cégep. Les œuvres, ainsi intégrées à des lieux de notre quotidien, permettront à la communauté collégiale d’expérimenter l’art là où on ne l’attend pas et aux étudiants en art visuels, de pousser plus loin leur réflexion sur la place de l’art dans la société et leur rôle en tant qu’artistes.

Cela se veut être une réjouissante occasion de rupture avec la conception que l’on se fait du lieu, de le voir autrement et de générer un moment de réflexion critique, de poésie visuelle ou d’humour. Gardez donc l’œil ouvert et votre sensibilité à fleur de peau du 26 mars au 24 avril, puisque pourront apparaître et disparaître des éléments vous entraînant dans l’univers personnel d’un artiste en devenir.

Émilie Santerre-Ayotte

Enseignante

Arts visuels

Titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en arts visuels ainsi que d’un certificat en enseignement au collégial de l’Université Laval, Émilie Santerre-Ayotte enseigne les arts visuels au Cégep Limoilou depuis 2006. Elle s’implique dans le milieu professionnel en ayant notamment fait partie du Conseil d’administration du centre d’artiste l’Œil de poisson pendant 8 ans. Sa production artistique, qu’elle poursuit parallèlement à sa pratique de l’enseignement, l’a amenée à présenter des expositions solos dans quelques centres d’artistes et galeries du Québec depuis 1999, dont Presse Papier à Trois-Rivières, la Galerie Rouje, la Galerie des arts visuels et l’Œil de poisson à Québec. Elle a également participé à de nombreuses expositions collectives, dont l’exposition Oupelaï qui l’a amenée jusqu’en Finlande et pour laquelle elle a obtenu des bourses de voyage du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et lettres du Québec. 


comments powered by Disqus

Partager cette page :