Une diplômée en Théâtre lance un recueil de poésie et un balado

Camille Paré-Poirier, diplômée en Arts, lettres et communication, profil Théâtre, se distingue avec la sortie de son tout premier recueil de poésie Dis merci ainsi que la mise en ondes de son balado Quelqu’une d’immortelle. Ces deux projets abordent tantôt ses nombreux séjours à l’hôpital à l’adolescence alors qu’on lui découvre une tumeur à la moelle épinière, tantôt la vieillesse et la maladie dégénérative de sa grand-mère Pauline, qu’elle a accompagnée avec douceur, humour et tendresse à la fin de sa vie.

Plan portrait de Camille Poirier Paré

© Crédit photo : Éva-Maude TC

Camille Paré-Poirier est aujourd’hui comédienne, performeuse et autrice. Elle a diplômé du Cégep Limoilou en Arts, lettres et communication, profil Théâtre en 2012, puis a poursuivi son parcours à l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe.

Il vous est possible d’en apprendre plus sur les différents projets de Camille grâce à l’entrevue qu’elle a accordé à Julien Morissette à l’émission de radio Signal Nocturne.

Sinon, vous pouvez aussi écouter les trois épisodes de son balado Quelqu’une d’immortelle, disponible sur le site Web de Transistor Média.

Enfin, pour en savoir plus sur son recueil Dis merci, paru chez Les éditions de ta mère, vous êtes invités à consulter la fiche de l’ouvrage sur le site de la maison d’édition.


De nombreuses voies de sorties offertes aux diplômés en Théâtre

Tout comme l’a fait Camille, chaque année, plusieurs diplômés et diplômées du profil préuniversitaire en Théâtre continuent de développer leur art dans l’une des écoles de théâtre de la province pour se former en tant que comédiens ou comédiennes professionnels. D’autres poursuivent à l’université où plusieurs programmes sont également à leur portée, par exemple en enseignement, en art dramatique, en communication (journalisme, relations publiques, publicité), en droit, en linguistique, etc.

Catherine Dallaire

Conseillère en communication

Direction des communications, du secrétariat général et du développement institutionnel