Le Cégep est ouvert le vendredi 1er juillet, jour de la Fête du Canada.

Six étudiants se distinguent lors de la Simulation francophone des Nations Unies à l’Université Laval

En Sciences humaines, on apprend sur le terrain! Six étudiantes et étudiants au profil Enjeux internationaux, ont magnifiquement représenté le Cégep Limoilou lors de la 8e édition de la Simulation francophone des Nations Unies à l’Université Laval, plus tôt ce printemps. Une expérience des plus enrichissantes!

Héloïse Fleury (Algérie), Anouk Gallant (Norvège), Charles-Olivier Pelchat (Afghanistan), Juline Lambert-Gagnon (Allemagne), Loïc Imbeau (Cuba) et Zachariel Cossette-Leblanc (Afrique du Sud) ont pris part à l’événement, accompagnés d’une quarantaine d’autres étudiantes et étudiants issus des cégeps de la région de Québec et de l’Université Laval. L’objectif de cette simulation était de les initier aux rouages des relations internationales en les faisant entrer dans la peau d’un représentant des Nations Unies.

Pour ce faire, les délégués devaient réfléchir sur la résolution de problèmes contemporains. Cette année, la thématique portait sur les enjeux auxquels sont confrontés les peuples autochtones et les minorités culturelles. Au cours de la simulation, les participantes et participants étaient invités à produire des discours, à débattre, à échanger, mais surtout prendre connaissance de la réalité géopolitique du pays qui leur avait été désigné. Il s’agit de la seule simulation francophone en Amérique du Nord.

Se sont particulièrement distingués : 

  1. Héloïse Fleury a remporté le Coup de cœur du jury. Cette dernière s’est démarquée pour son travail lors de l’écriture des résolutions;
  2. Zachariel Cossette-LeBlanc a remporté le Coup de cœur collégial, notamment pour la qualité de ses discours.

Ce dernier a aimé l’expérience :

Zachariel Cossette-Leblanc

Étudiant en Sciences humaines, profil Enjeux internationaux

Ce fut un plaisir pour moi de prendre part à cette simulation, qui constitue un événement formidable pour tout étudiant voulant améliorer sa compréhension du monde géopolitique. Il s'agit également d'une belle occasion pour échanger et développer des liens avec des jeunes aux intérêts similaires. De nombreuses amitiés prennent forme lors des différentes éditions de cette simulation. L'encadrement des nouveaux participants était excellent!

Félicitations à tous les participants et participantes!

Catherine Dallaire

Conseillère en communication

Direction des communications, du secrétariat général et du développement institutionnel