Les campus de Québec et de Charlesbourg, le Complexe sportif et les salles de conditionnement physique seront fermés le lundi 14 octobre, jour de l'Action de grâces. Les différents services reprendront, selon l'horaire habituel, le mardi 15 octobre.

Les Sciences humaines : un point de départ pour changer le monde!

Gabrielle Côté, étudiante en Sciences humaines

Gabrielle Côté est fébrile. Finissante en Sciences humaines, profil Développement humain et société, elle partira dans quelques jours pour un séjour de trois semaines au Pérou. Accompagnée d’une quinzaine d’étudiants, elle interviendra auprès de jeunes vivant dans des quartiers plus défavorisés pour les impliquer dans divers ateliers éducatifs portant sur la confiance en soi, la détermination et la persévérance dans l’atteinte des rêves et des objectifs, complétant ainsi son Projet d’intégration des acquis en Sciences humaines nécessaire à l’achèvement de son diplôme d’études collégiales (DEC). Voici le portrait d’une étudiante dévouée pour qui l’engagement étudiant va de soi.

En choisissant d’étudier en Sciences humaines, Gabrielle Côté voulait mieux comprendre l’être humain et la façon dont la société fonctionne. Grâce à ses cours en anthropologie et en psychologie, elle arrive à mieux comprendre le monde qui nous entoure et toute la complexité de l’être humain. Ces notions lui seront d’ailleurs très utiles lors de ses études universitaires au baccalauréat en études internationales et langues modernes qu’elle entamera à l’automne prochain à l’Université Laval. C’est d’ailleurs grâce à la diversité des cours du programme de Sciences humaines qu’elle a pu faire son choix de parcours universitaire, puisque ses années collégiales lui ont donné la piqûre pour l’international ainsi que pour l’apprentissage des langues.

 

Une étudiante engagée

En plus de ses cours, Gabrielle a choisi de s’impliquer dans la vie étudiante du Cégep et dans sa communauté. Pour elle, il s’agit d’un moyen de faire une réelle différence, mais aussi d’enrichir son parcours collégial. Son engagement étudiant au Cégep Limoilou a d’ailleurs été reconnu lors de la Soirée du mérite étudiant, où elle s’est vue remettre la Médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse, de même que la toute première bourse Yvon Charest soulignant son leadership remarquable. Selon Gabrielle, le fait de s’impliquer permet aux étudiants d’être motivés dans leurs études.

Gabrielle s’est impliquée notamment au sein du comité de parrainage d’étudiants réfugiés, une expérience qui lui a permis de mettre en pratique certaines des notions apprises dans ses cours de Sciences humaines, notamment au sujet des cultures du monde.

Dès la fin mai, Gabrielle pourra aussi mettre à profit ses connaissances dans le cadre d’un stage communautaire au Pérou. Pendant trois semaines, elle visitera plusieurs villes différentes, situées en régions plus rurales et en milieux urbains, où elle offrira, en compagnie de deux autres collègues de classe, des ateliers à des élèves du primaire.

Ce voyage au Pérou se déroulera entièrement en espagnol. Pendant le séjour, les étudiants seront hébergés dans des familles locales pour contribuer davantage à leur immersion dans la culture locale. Ce sera donc l’occasion pour Gabrielle de perfectionner son espagnol et surtout de continuer à explorer l’un des aspects qu’elle aime le plus des Sciences humaines : la découverte d’autres cultures!

Rachelle Lanteigne

Conseillère en communication

Direction des communications et secrétariat général


comments powered by Disqus

Partager cette page :