Le campus de Charlesbourg sera ouvert le samedi à compter du 24 août.

Explorer les sciences humaines : de la salle de classe à la carrière professionnelle

Sciences humaines

Sébastien Bovet

Travailler chez Hydro-Québec, chez Alcoa, pour un organisme communautaire, comme chercheur universitaire ou comme travailleur autonome, voilà des parcours professionnels qui sont explorés dans une série de 13 capsules vidéo : Explorer les sciences humaines : de la salle de classe à la carrière professionnelle. Réalisé par Martine Dumais et Anaïs Trépanier, enseignantes en Sciences humaines au Cégep Limoilou, le projet permet de donner du sens aux apprentissages en les associant à des applications concrètes en milieu de travail.

Au cours de la dernière année, les deux enseignantes sont allées interviewer des professionnels qui œuvrent dans différents domaines des sciences humaines dans leurs milieux de travail. Ces derniers se sont prêtés au jeu et ont accepté d’expliquer dans leurs mots un concept ou une notion en faisant des liens avec leur vécu professionnel. Les capsules vidéo produites ont un double objectif. D’abord, elles offrent la possibilité aux étudiants de revoir des notions vues en classe tout en bénéficiant d’explications supplémentaires fournies par un professionnel qui travaille avec ces concepts au quotidien.

Ensuite, en présentant une diversité de programmes universitaires et de carrières possibles, sortant souvent des sentiers battus, les capsules peuvent contribuer à l’orientation professionnelle des étudiants en Sciences humaines.

13 capsules, 13 parcours professionnels, 13 concepts

À titre d’exemple, Sébastien Bovet, chef du bureau parlementaire à l’Assemblée nationale pour Radio-Canada, explique la notion de responsabilité ministérielle aux étudiants du cours Introduction à la vie politique en indiquant à quel point cette notion est importante dans son travail comme représentant des médias lorsqu’il doit questionner des élus à l’Assemblée.

Pénélope Daignault, professeure au Département d’information et de communication de l’Université Laval, présente le conditionnement opérant et le conditionnement classique, concepts de psychologie dans le cadre d’une campagne de marketing social.

Aussi, on peut voir Simon Melançon, géographe qui travaille pour le Directeur général des élections du Québec (DGEQ), expliquer pourquoi il doit tenir compte de certains indicateurs sociodémographiques lorsqu’il conseille des représentants de pays étrangers qui organisent des campagnes électorales. Les étudiants du cours Initiation à la carte du monde peuvent alors comprendre comment on utilise concrètement ces données vues en classe dans un contexte professionnel des plus stimulants.

Les capsules, qui se veulent un outil pour la motivation et la persévérance des étudiants, sont présentement disponibles sur la chaîne YouTube du Cégep et dans les pages de Sciences humaines du site Web du Cégep.

Martine Dumais

Enseignante

Histoire


Anaïs Trépanier

Enseignante

Géographie

Enseignante en géographie et membre du comité organisateur du colloque des Sciences humaines


comments powered by Disqus

Partager cette page :