Le campus de Charlesbourg sera ouvert le samedi à compter du 24 août.

Conférence sur les féminicides au Mexique et au Canada

Marie-France Labrecque, professeure en anthropologie à l’Université Laval

Marie-France Labrecque, professeure en anthropologie à l’Université Laval

Une conférence portant sur la question des féminicides au Mexique et au Canada aura lieu le mercredi 1er mai 2019, à 18 h 30 à la cafétéria du Cégep Limoilou, campus de Québec. La conférencière invitée est madame Marie-France Labrecque, professeure en anthropologie à l’Université Laval. Cette conférence est organisée par le comité femmes du Cégep Limoilou ainsi que par l’enseignant d’anthropologie André Tessier.

Résumé de la conférence

Le féminicide est le point extrême d’un continuum de violences contre les femmes et comporte des caractéristiques différentes de celles qui s’exercent à l’encontre des hommes. On ne pourra enrayer ces violences qu’en reconnaissant et en traitant ce continuum qui, malgré des caractéristiques transversales propres au patriarcat, se déploie différemment selon les contextes sociaux. Ciudad Juárez et le Mexique sont loin d’avoir le monopole du féminicide et de l’impunité. Sur ce point précisément, la dénonciation du féminicide au Mexique par une féministe du Nord ne tient nullement d’une rhétorique de sauvetage des « pauvres femmes du Sud ». Le féminicide sévit également au Canada, particulièrement à l’endroit de femmes autochtones, et il est tout aussi nécessaire et urgent de le dénoncer.

Références 

  • 2014, Labrecque, Marie-France. De Ciudad Juárez à l’Autoroute des larmes : ces femmes autochtones que l’on tue en toute impunité. In : Cahier Dialog, Cahier no 2014-01. Montréal, pp. 1 – 16.
  • Réf. Labrecque, Marie France. 2012. Féminicides et impunité : le cas de Ciudad Juárez. Montréal : Écosociété. 194 pages.

Comité Femmes

Association étudiante - AGEECL


André Tessier

Enseignant

Sciences sociales, Anthropologie


comments powered by Disqus

Partager cette page :