Des travaux majeurs sont prévus dans l’environnement immédiat du campus de Québec tout l’été sur la 8e Avenue ainsi que sur le chemin de la Canardière. Consultez l’Info-chantiers routiers.

Une étudiante voit l’un de ses travaux publié dans la revue Le Québec sceptique

Charlène Bouchard, étudiante en Sciences humaines au Cégep Limoilou, a vu son projet final, rédigé dans le cadre du cours complémentaire Autodéfense intellectuelle, être publié dans la revue Le Québec sceptique. C’est Stéphane Delisle, enseignant en philosophie et responsable du cours, qui a pris l’initiative de soumettre le projet de Charlène aux éditeurs de la publication.

« On reproche souvent à la philosophie son petit côté abstrait alors qu’elle s’enracine, à notre insu, dans notre quotidien. La pensée critique ne fait que mieux se porter après le cours Autodéfense intellectuelle. C’est ce qui m’a poussé à communiquer avec M. Michel Belley, rédacteur en chef de la revue Le Québec sceptique, afin qu’il publie le travail long de Charlène, qui se démarque par sa qualité et sa rigueur. Disons que la phytothérapie, pseudoscience parmi tant d’autres, passe un mauvais quart d’heure avec madame Bouchard », mentionne M. Delisle.

Pour Charlène, la publication de son projet est une grande source de fierté : « Ce travail long représente pour moi une très belle réussite dans mon parcours scolaire. Ce fut un projet de longue haleine où j’ai dû investir temps et efforts, mais cela a porté ses fruits. Quand j’ai appris que mon texte était retenu pour publication, j’ai été très contente et touchée. Je tiens à remercier l’initiative de mon enseignant, qui a soumis mon travail, puis je tiens également à remercier les éditeurs de la revue Le Québec sceptique pour cette visibilité. C’est un bel accomplissement pour moi ! » précise-t-elle.

Un rapport d’enquête comme projet final

Au terme du cours complémentaire Autodéfense intellectuelle offert par le Département de philosophie du Cégep Limoilou, les étudiantes et étudiants remettent, en guise de travail final, un rapport d’enquête qui porte sur une croyance irrationnelle et qui mobilise des stratégies d’autodéfense intellectuelle telles que présentées dans le livre à succès Petit cours d’autodéfense intellectuelle du philosophe de l’éducation Normand Baillargeon.

Ledit rapport d’enquête doit respecter une structure traditionnelle (introduction-développement-conclusion) à la différence toutefois que les étudiantes et étudiants doivent, à partir d’une petite bibliographie (six sources), cibler dans leur développement les enjeux soulevés par l’adhésion à une telle croyance, identifier les preuves qui sont défendues par chacune des factions puis en évaluer la rigueur et la pertinence à la lumière des concepts et des connaissances présentés dans le livre de M. Baillargeon.

Pour découvrir le travail de Charlène, nous vous invitons à consulter la version PDF de son article.

L’ensemble des articles de la nouvelle édition de la revue Le Québec sceptique est disponible en format papier à la bibliothèque du campus de Québec. Il est aussi possible de consulter les articles sur le site Web de l’organisme (avec abonnement).

Félicitations Charlène pour cette belle reconnaissance de tes efforts !

Catherine Dallaire

Conseillère en communication

Direction des communications, du secrétariat général et du développement institutionnel