24 juin 2024 - En ce jour de fête nationale du Québec, les campus de Québec, de Charlesbourg et des métiers d’art seront fermés. 

Une étudiante du Cégep Limoilou a participé aux délibérations de la 12e édition du Prix collégial du cinéma québécois

Groupe d'étudiantes et d'étudiants en Créativité et médias du Cégep Limoilou qui ont participé au Prix collégial de cinéma québécois

Romane Duclos, en bas à gauche, entourée de ses collègues en Arts, lettres et communication, profil Créativité et médias, et des enseignants Pierre Blais et Julie Lambert.

Romane Duclos, étudiante de deuxième année en Arts, lettres et communication, profil Créativité et médias, a représenté le Cégep Limoilou lors de la plus récente édition du Prix collégial du cinéma québécois (PCCQ), dont les délibérations finales ont eu lieu le 31 mars dernier à Québec. Elle était accompagnée de l’enseignant Pierre Blais lors de l’événement.

Cinq films québécois étaient en lice pour ce prix : Arsenault et fils de Rafaël Ouellet, Babysitter de Monia Chokri, Falcon Lake de Charlotte Le Bon, Un été comme ça de Denis Côté et Viking de Stéphane Lafleur. C’est ce dernier film qui a remporté la palme auprès du jury composé d’étudiants et étudiantes des cégeps de partout au Québec, le 1er avril.

Pour la première fois cette année, des courts métrages ont également fait partie de la sélection. C’est le film Oasis de Justine Martin qui a récolté les honneurs.

Au Cégep Limoilou, un groupe de 10 étudiantes et étudiants ont formé un comité chargé de visionner les films en lice pour faire leur choix au cours de l’hiver. À la suite des délibérations locales, c'est le film Babysitter, réalisé par Monia Chokri, qui a été défendu par Romane face aux quatre autres titres en lice dans la compétition.

 

Rachelle Lanteigne

Conseillère en communication

Direction des communications et du développement institutionnel