Comprendre et faire un pas vers l’autre : les étudiants et les étudiantes en Langues s’intéressent à l’histoire des Premières Nations, des Inuit et des Métis

Employés, enseignant et étudiants tenant une affichette avec inscription Every Child Matters devant un kiosque

En découvrant davantage l’histoire des Premières Nations, Inuit et Métis du Québec et du Canada, et en lien avec l’actualité des derniers mois, les étudiantes et les étudiants du programme Arts, lettres et communication, profil Langues ont voulu faire un pas de plus vers la sensibilisation et la réconciliation.

S’intéresser aux langues, c’est s’ouvrir au monde. C’est vouloir comprendre les cultures, la valeur des langues et la richesse des différences. Dans le cadre du cours Carnet de voyages, l’enseignante Muna Shafiq invite sa classe à cette ouverture. Chaque automne, elle emmène son groupe au Musée de la civilisation pour l’exposition permanente C’est notre histoire qui porte sur les peuples Inuit, Métis et Premières Nations. Cette exposition a pris, cette année, en lien avec l’actualité des derniers mois, un tout nouveau sens. Les étudiants et les étudiantes ont eu une nouvelle perspective de l’histoire des Premières Nations, ils ont voulu comprendre et participer.

L’enseignante a donc eu l’idée de faire une campagne de sensibilisation pour la communauté collégiale. Ainsi, pour la première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, le 30 septembre 2021, en collaboration avec ses étudiants et ses étudiantes, Muna a organisé plusieurs activités, dont un concours d’affiches, un kiosque d’information dans lesquels ils ont aussi vendu des biscuits et des masques orange. Ils ont ainsi amassé 545 $ qu’ils ont versé à l’organisme orangeshirtday.org, organisme choisi pour ses activités éducatives et de commémoration à la réalité vécue dans les pensionnats.

Camilo Ruiz-Vaillancourt et Kayden Bérubé, tous deux étudiants au programme ont senti un grand appui à leur action au Cégep. Voici comment ils ont vécu l’expérience.

L’histoire des Premières Nations Inuit et Métis n’est pas aussi rose que ce qu’ils avaient appris au primaire et au secondaire. Mais maintenant ils comprennent mieux et ils ont fait un pas vers une meilleure compréhension des enjeux socioculturels et sociopolitiques vécus par ces communautés.

Différentes photos du kiosque et des activités du 30 septembre

Muna Shafiq

Enseignante

Langues modernes

Muna Shafiq, PhD, spécialiste en littérature, est enseignante en Arts, lettres et communication, profil Langues. Elle enseigne particulièrement les cours Carnet de voyage (français et anglais) et certains cours d'anglais de la formation générale. Lors de ses recherches, Mme Shafiq s'intéresse surtout au bilinguisme au Canada, à la communication et aux compétences interculturelles ainsi qu'à la valeur de vivre dans une société multilingue et multiculturelle.