À être préoccupé par mon apparence

C'est quoi être préoccupé par son apparence?

L’image corporelle est la perception qu’une personne a de son corps. Dans notre société, les médias présentent des corps minces, musclés, athlétiques, grands, proportionnels, bref « parfaits ». Ces modèles de beauté sont peu diversifiés et difficilement atteignables sans compromettre sa santé. En regard de ces critères démesurés, il peut être difficile de s’accepter comme on est. Plus une personne a l’impression d’avoir une apparence différente de son idéal, plus elle sera insatisfaite de son image corporelle. Est-ce ton cas?

Suis-je du genre à avoir peur du jugement ? 

  1. J’ai de la difficulté à me regarder dans le miroir.
  2. Je suis insatisfait de mon apparence physique.
  3. Je suis mal dans ma peau.
  4. Je suis mal à l’aise lorsque les autres me regardent.
  5. J’accorde une grande importance à ce que les autres pensent de moi.
  6. Je suis préoccupé par mon poids et j’y pense souvent.
  7. J’ai une faible estime de moi.
  8. Je crois que je serais plus heureux si mon apparence était différente.
  9. Je souhaite être parfait dans plusieurs sphères de ma vie.
  10. J’ai quelquefois de la difficulté à manger de façon régulière.
  11. J’ai tendance à me dévaloriser et à me dénigrer.
  12. J’ai de la difficulté à accepter certaines parties de mon corps.
  13. Parfois, je préfèrerais être invisible aux yeux des autres.
  14. J’aimerais changer plusieurs caractéristiques chez moi.
  15. J’ai de la difficulté à recevoir les compliments.
  16. J’ai souvent honte de moi.
  17. Je me trouve moche.
  18. Je me prive parfois de manger certains aliments.

Des réponses positives à plus de dix questions indiquent habituellement une préoccupation au niveau de l’image corporelle.

Seulement 5 % des femmes ont naturellement une silhouette semblable à celle des mannequins, il n’est pas étonnant que plusieurs aient une image corporelle plutôt négative. Ce constat est aussi présent chez les garçons qui ont du mal à atteindre les critères de beauté. Cette préoccupation corporelle peut devenir néfaste et avoir un impact négatif sur plusieurs sphères de la vie (sociale, professionnelle, physique et psychologique). Des personnes peuvent s’isoler, avoir
une humeur maussade, avoir peu confiance en elles et vivre de l’anxiété. Il est possible d’arriver à avoir une meilleure image de soi et de se sentir mieux dans sa peau. Les trucs qui suivent peuvent te donner des pistes de solutions.

Trucs express

  • Prends en note les caractéristiques personnelles que tu aimes chez toi et demande à tes proches de faire le même exercice en pensant à toi.
  • Prends le temps de mieux te connaître avec tes forces et tes faiblesses. L’apparence physique n’est qu’une partie de toi et non le reflet de toute ta personnalité.
  • Essaie d’être moins sévère envers toi et donne-toi le droit de ne pas être parfait.
  • Apprends à diminuer tes exigences. Chaque personne a une beauté particulière et unique.
  • Trouve-toi d’autres moyens pour te sentir bien dans ta peau au-delà de l’apparence. Tu peux choisir de mettre ton énergie sur des activités qui te passionnent. Apprends à te féliciter et à t’encourager pour tes réussites. 
  • Laisse les autres te complimenter sur ton apparence ou lors de succès.
  • Évite de te comparer aux autres. Il est normal de vouloir être apprécié des autres mais pour ce faire, il n’est pas nécessaire d’être comme tout le monde.
  • Partage tes inquiétudes avec ton entourage. Il est souvent pénible de garder pour nous nos préoccupations.
  • Instaure progressivement une bonne hygiène de vie en ayant une alimentation saine et équilibrée.

En savoir plus

  • Parler de ta situation à des proches qui ont réglé leur difficulté pour avoir des trucs.
  • De multiples livres et sites internet traitent de ce sujet dont Miroir, miroir-je n’aime pas mon corps! : le développement de l’image corporelle chez les enfants, les adolescents et les adultes, Gagnier, N., Éditions La Presse, 2007 et L’estime de soi : s’aimer pour mieux vivre avec les autres, André, C. et Lelord F., Éditions Odile Jacob, 2008 et Accepter son corps et s’aimer, Nef, F., Hayward, E., Éditions Odile Jacob, 2008.
  • Liens pour les troubles alimentaires Canadian Mental Health Association et Maison l’Éclaircie  
  • Consulter le Service de la psychologie au local 1452 du campus de Québec ou au local 1121 du campus de Charlesbourg.

Partager cette page :