100 % engagée : Marilou Tremblay, la sportive polyvalente

Marilou Tremblay

Soccer/comité sportif – campus de Charlesbourg

À l’automne 2014, Marilou Tremblay jouait dans trois équipes différentes : les Titans en soccer féminin division 2 et en rugby féminin et dans l’équipe civile AAA des Royals de Beauport. Même si elle pratique le soccer depuis une dizaine d’années, une moitié de vie pour la jeune fille, elle s’est vraiment sentie valorisée au Cégep par l’encadrement et la communauté qui en découle. Les Titans sont un symbole fort du Cégep Limoilou et son équipe de soccer a fini deuxième dans le classement.

Dix-huit heures de sport par semaine en moyenne

On compte deux entraînements de deux heures, un match de deux heures par semaine et par équipe. Ce qui fait un total de 18 heures de sport par semaine pour la jeune fille. Elle a des positions différentes sur le terrain en fonction de ses équipes, ce qui fait de Marilou une joueuse très polyvalente « peu importe où tu me mets sur le terrain, je fais la job […] sauf dans les buts (rires) », commentait-elle avec dynamisme.

Il arrivait que des matchs (rugby/soccer) se déroulent simultanément, mais la défenseuse latérale privilégiait son équipe de division 2, ce que comprenaient ses entraîneurs. Malheureusement, elle a dû arrêter sa participation dans l’équipe de rugby pour cause de blessure (commotion cérébrale) à la session d’hiver 2015.

Le sport, vecteur de réussite scolaire

« J’ai de la misère à étudier et à bien m’organiser dans mes études si je ne fais pas de sport », affirme l’étudiante sportive. Ainsi, elle fait ses devoirs avec ses amis pendant ses pauses pour réussir. L’étudiante en Soins infirmiers tient à augmenter ses notes pour éventuellement intégrer le Baccalauréat en sciences infirmières.

Socialiser grâce au comité sportif

Dès sa première année au Cégep, Marilou Tremblay a eu envie de s’impliquer. C’est pour cela qu’elle a intégré le comité sportif qui s’occupe de la promotion et de l’organisation d’activités sportives ou sociales. Toutes les semaines, ils se retrouvent sous la coordination de Julie Bilodeau afin de déterminer et d’organiser les activités. Tous les mercredis, le comité propose ainsi des tournois en soirée pour inviter les étudiants à découvrir des sports qui leur sont moins familiers.

« On est tous ensemble et on prend les décisions tous ensemble » pour se répartir les tâches (décoration, activités) notamment pour le Gala du mérite sportif, précise l’étudiante engagée. 

Marilou

Ça me permet de connaître plus de gens, c’est le fun, parce que, quand tu arrives au Cégep, tout est plus grand, tu n’es pas toujours avec tes amis. Donc faire partie d’un comité te permet de rencontrer d’autres personnes, de mieux connaître les autres équipes sportives ou les gens du comité vie étudiante et on en connaît plus sur l’école.

Alice Beaubien

Journaliste étudiante


comments powered by Disqus

Partager cette page :