Trois récipiendaires du Cégep Limoilou au concours Chapeau, les filles! 2013-2014

Visuel Chapeau les filles 2013-2014

Trois étudiantes du Cégep Limoilou ont été honorées lors de la cérémonie de remise des prix régionaux du concours Chapeau, les filles!, qui s’est déroulée à Québec, le 24 avril dernier. Pour l’audace dont elles ont fait preuve en sortant des sentiers battus, Joëlle-Audrey Beaulieu, étudiante en Technologie du génie civil, et Caroline Ouellet, étudiante en Technologie de la géomatique, ainsi qu’Isabelle Fortier, étudiante en Techniques de génie mécanique, ont gagné chacune une bourse de 500 $. De plus, Joëlle-Audrey Beaulieu a été recommandée pour un prix national dans la catégorie Métiers de la construction et Caroline Ouellet pour celui de la Fédération des cégeps ainsi qu’au prix Ressources naturelles, Technologies de pointe et Transports. Les prix nationaux seront décernés le 9 juin prochain à l’hôtel du Parlement de Québec.

Joëlle-Audrey Beaulieu, étudiante en génie civil

Pour Marie-Ève St-Pierre, sa mentore, « Joëlle-Audrey est une jeune femme organisée et, surtout, déterminée. Depuis son arrivée au Collège, elle a fait de gros progrès tant sur les plans scolaire que personnel avec l’appui des Services adaptés. » Après son secondaire, Joëlle-Audrey a poursuivi ses études au Senior High School en Oklahoma. Ensuite, elle a exploré différentes voies de formation en alternance avec l’acquisition d’expériences de travail. Joëlle-Audrey a finalement opté pour des études collégiales en Technologie du génie civil au Cégep Limoilou. Cette lauréate régionale s’est aussi qualifiée pour le volet national du concours courant ainsi la chance de recevoir l’un des prix d’une valeur de 2 000 $ à 5 000 $.

Jacqueline Bernier, vice-présidente secteur Deux-Rives du Syndicat de l'enseignement des Deux Rives (SEDR) de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), la lauréate Joëlle-Audrey Beaulieu, étudiante en Technologie du génie civil au Cégep Limoilou et Marie-Ève St-Pierre, son enseignante et mentore.

Jacqueline Bernier, vice-présidente secteur Deux-Rives du Syndicat de l'enseignement des Deux Rives (SEDR) de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), la lauréate Joëlle-Audrey Beaulieu, étudiante en Technologie du génie civil au Cégep Limoilou et Marie-Ève St-Pierre, son enseignante et mentore.

Caroline Ouellet, étudiante en géomatique 

Son enseignante, Valérie Kirouac, mentionne que cette finissante du profil Géodésie du DEC en Géomatique est une étudiante brillante, mais aussi une femme qui sait prendre sa place et relever des défis. Caroline Ouellet a joint les rangs de la Réserve des Forces canadiennes dès son secondaire, un emploi étudiant qu’elle exerce toujours. Pendant ses études au Cégep Limoilou, Caroline a emprunté des chemins moins fréquentés comme elle l’explique « Lors de ma quatrième session en Géomatique, au lieu de suivre le groupe, je suis plutôt partie en solo suivre les mêmes cours, mais en espagnol, au Pérou. » Pourquoi étudier au Pérou ? « Parce que je voulais arpenter mon propre chemin ! » affirme-t-elle. Cette lauréate régionale s’est aussi qualifiée pour le volet national du concours courant elle aussi la chance de recevoir l’un des prix d’une valeur de 2 000 $ à 5 000 $.

Noëlla Tremblay, représentante de la condition féminine du conseil régional de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), la lauréate Caroline Ouellet, étudiante en Technologie de la géomatique au Cégep Limoilou, Michel Côté, enseignant en remplacement de son enseignante et mentore, Valérie Kirouac.

Noëlla Tremblay, représentante de la condition féminine du conseil régional de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), la lauréate Caroline Ouellet, étudiante en Technologie de la géomatique au Cégep Limoilou, Michel Côté, enseignant en remplacement de son enseignante et mentore, Valérie Kirouac.

Isabelle Fortier, étudiante en génie mécanique

Sylvain Rousseau, son enseignant et mentor, présente Isabelle comme une étudiante qui se démarque tant par ses résultats au DEC+BAC que par le respect qu’elle a su gagner de ses confrères. Fille d’agriculteur, la mécanique ne lui fait pas peur ! Après avoir considéré plusieurs avenues de formation, elle opte pour des études collégiales en génie mécanique parce que, selon elle, « les possibilités infinies que procure le domaine d’études satisfont mon intérêt pour la science et aussi mon besoin de création. »

Murielle Gingras, présidente du conseil des commissaires de la Commission scolaire de la Capitale, la lauréate Isabelle Fortier, étudiante en Techniques de génie mécanique au Cégep Limoilou, et Sylvain Rousseau, enseignant et mentor.

Murielle Gingras, présidente du conseil des commissaires de la Commission scolaire de la Capitale, la lauréate Isabelle Fortier, étudiante en Techniques de génie mécanique au Cégep Limoilou, et Sylvain Rousseau, enseignant et mentor.

comments powered by Disqus

Partager cette page :