100 % impliqué : le dynamique metteur en scène Bryan Gobeil

Bryan Gobeil
  • Finissant en Arts et lettres, profil Théâtre (juin 2014)
  • Auteur et metteur en scène de Marilyn, la comédie musicale

Bryan Gobeil a voulu faire une comédie musicale dès sa première session, car il considère que « sans projet, il manque quelque chose dans ma vie », explique ce jeune homme dynamique.

Le projet Marilyn,la comédie musicale est fortement inspiré de la série américaine Smash, semblable à Glee. L’histoire raconte comment des artistes s’allient pour monter un spectacle musical à Broadway à propos de la vie de Marilyn, une similitude notable avec le projet de Bryan. Les chansons dans Smash sont très présentes, les auteurs de la comédie musicale en ont repris quelques-unes en les retravaillant pour les rendre un peu plus « trash » et ils les ont traduites. Ils ont également développé la mise en scène pour mixer chanson et théâtre.

Mais ce n’est pas seulement un prolongement de la série que voulait faire le jeune metteur en scène. Marilyn Monroe a une histoire riche, remplie de drames et de troubles existentiels. Une vie trash et souvent méconnue, dans laquelle Bryan s’est reconnu et à laquelle il voulait rendre hommage.

Pour composer les textes, Bryan Gobeil et Frédérik Boutin-Bigras se sont inspirés de l’autobiographie inachevée de Marilyn Confession inachevée et de l’un de ses recueils (Fragments, poème, écrits intimes, lettres).

Pendant l’été 2013, Bryan et Frédérik ont commencé la rédaction. Ils disposaient plusieurs post-its dans différents ordres (chronologique, thématique, etc.), sur un grand babillard dans leur appartement. Une belle complémentarité d’écriture s’est alors développée. L’un était plus porté sur les sentiments et l’autre sur les faits historiques et le récit. Les costumes des années cinquante? Ils les ont trouvés dans des friperies. Le financement s’est fait grâce au soutien du Forum jeunesse, de l’Association de parents et de la Coop Zone. Le Service de l’animation socioculturelle les a supervisés pour le spectacle final.

Le recrutement des comédiens a été difficile. Les inscriptions étaient peu nombreuses surtout pour la gent masculine. Les répétitions lors de la première session se déroulaient tous les mercredis pendant trois heures et pendant la deuxième session, cela a doublé. Bryan a tenté de trouver le juste milieu entre le rôle de metteur en scène professionnel et celui d’étudiant afin que l’ambiance soit agréable et professionnelle. Au secondaire, il avait monté une comédie musicale – qui avait beaucoup plus d’inscriptions –, mais il était supervisé par un enseignant. C’était la première fois qu’il était aux commandes et cela a très bien fonctionné, souligne-t-il.

Les représentations ont eu lieu à la mi-avril 2014, à la salle Montaigne du campus de Charlesbourg. Plusieurs amis et membres de la famille ont assisté à la première, la salle était quasi pleine! Le stress était très présent, car, par manque d’expérience, ils n’ont pu faire de générale… Il y a eu quelques exclamations de trop dans les micros lors du spectacle! Le deuxième soir, ce fut salle pleine et la troupe était vraiment ravie

Un spectacle ce n’est pas juste les représentations, c’est tout ce qu’on a fait avant pour le préparer (…) et ça vaut la peine.

Bryan

Auteur et metteur en scène de Marilyn, la comédie musicale

Cet engagement lui a permis de mieux organiser son emploi du temps, de toucher un peu à la technique, d’oser de nouveaux projets, d’être convaincu de son choix de carrière, de s’affirmer et d’écouter les autres. À l’automne 2014, Bryan va entamer un certificat en communication ou en théâtre pour tenter d’entrer au Conservatoire ensuite. On lui souhaite évidemment beaucoup de succès dans sa carrière.

Pour en plus sur la comédie musicale Marilyn et sur l'implication étudiante au Cégep Limoilou

À lire dès vendredi, le portrait de Jean Samuel Angers, le charismatique philosophe de Limoilou.  


Alice Beaubien
Journaliste étudiante
comments powered by Disqus