SLAPP Bâillonnement et répression judiciaire du discours politique

Phénomène contemporain d’intimidation judiciaire, la SLAPP désigne un recours abusif aux tribunaux afin de faire taire les oppositions sociales et politiques par des poursuites aux montants faramineux. Elle se veut l’instrumentalisation politique de la procédure judiciaire, essentiellement par les groupes et catégories d’acteurs jouissant d’un capital juridique étendu, afin d’intimider des opposants politiques, de les contraindre au silence ou de les punir pour s’être opposé à leurs activités actuelles ou projets à venir. Elle se veut également une attaque frontale à un système judiciaire qu’elle discrédite par l’exploitation et de ses failles et l’exposition de ces dernières sur la place publique.

En transportant un enjeu politique dans une arène judiciaire ruineuse, cette stratégie réduit les individus au silence et porte gravement atteinte à leur liberté d’expression. Les victimes sont ainsi bâillonnées par un processus judiciaire lourd et inabordable qui peut s’étirer sur des années. Le tribunal se fait alors complice de la violation des droits politiques qu’il a paradoxalement pour mandat de protéger.

Cette communication détaille la mécanique de ces recours en justice, expose leur histoire et fonctionnement, présente les enjeux sociaux, politiques et juridiques qui leur sont associés ainsi que diverses législations anti-SLAPP adoptées.

Animation : Yves Savary, enseignant en philosophie
Invité : Normand Landry, auteur et professeur en communication à la Téluq (Université du Québec)

comments powered by Disqus