L’ARC décerne la mention étudiante-chercheuse étoile à Ariane Beaulieu, aussi récipiendaire de l’un des prix étudiants

Ariane Beaulieu  et Josée Blanchette

Ariane Beaulieu et Josée Blanchette, enseignante d’anthropologie au Cégep Limoilou.

Seule récipiendaire de l’un des prix étudiants de l’Association pour la recherche au collégial (ARC) à recevoir aussi une mention étudiante-chercheuse étoile, Ariane Beaulieu a impressionné le jury en raison de la qualité de son projet intitulé Le fléau de l’automutilation chez les adolescentes et les adolescents. Finissante en Sciences humaines au Cégep Limoilou, Ariane Beaulieu a reçu la mention étudiante-chercheuse étoile pour le secteur de la société et de la culture. C’est  la première fois qu’une telle mention est octroyée à une étudiante ou à un étudiant de collège. 

D’ailleurs, l’intention explicite d’Ariane Beaulieu de poursuivre la recherche sur ce thème n’est pas passée inaperçue le 9 mai dernier, lors du Colloque que l’ARC qui se tenait dans le cadre du 85e Congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) à l’Université McGill, à Montréal. La création d’un dépliant comprenant des astuces pour mieux gérer ses émotions et sa distribution dans une maison des jeunes et dans une école secondaire ont retenu l’attention tout comme la détermination d’Ariane à allier recherche et enseignement, d’une part, et son intention de mettre la recherche au service de la société, d’autre part, ont retenu l’attention.

Maintenant diplômée en Sciences humaines au campus de Charlesbourg, Ariane a d’abord présenté sa recherche avec celles des 21 autres équipes du cours Démarche d’intégration des acquis en sciences humaines (DIASH) lors du Colloque des Sciences humaines du Cégep Limoilou. Dans le cadre de ce cours, Ariane devait analyser une problématique sous trois angles disciplinaires différents afin de démontrer les qualités de l'esprit scientifique ainsi que l'intégration des apprentissages reliés au programme qu’elle  explique ainsi « J'ai décidé de recourir à des concepts et à des théories d'anthropologie, de psychologie et de sociologie pour mener une recherche sur l'automutilation chez les jeunes âgés de 12 à 18 ans. J'ai choisi ce sujet par intérêt personnel, mais surtout parce qu'il s'agit d'une problématique d'actualité taboue et rarement exploitée. Cette activité de recherche s'est conclue par la rédaction d'une synthèse multidisciplinaire de près de 6 500 mots. »

Grâce à son association avec les Fonds de recherche du Québec, l’Association pour la recherche au collégial (ARC) a donc remis à Ariane Beaulieu  une bourse de 400 $ pour sa 3e place au concours des prix étudiants de l’ARC et la bourse de 1 000 $ pour l’étudiante-chercheuse étoile - secteur société et culture. Ariane et son enseignante Josée Blanchette ont aussi reçu un abonnement d’un an à l’ARC et à l’ACFAS.

La recherche d’Ariane Beaulieu sera exposée au Colloque de l’Association québécoise de pédagogie collégiale (AQPC) qui aura lieu du 6 au 8 juin 2017, à l’Université Concordia, à Montréal.

Cégep Limoilou

Le Cégep Limoilou est un établissement d’enseignement supérieur d’avant-garde qui offre plus de 40 programmes et profils de formation dans des domaines très variés : arts, sciences humaines, sciences et technologies, industrie touristique, sciences de la santé et administration. Les valeurs affirmées dans notre projet éducatif, Le savoir, source de liberté, guident au quotidien le travail des 850 membres du personnel en vue de favoriser la réussite des 5 500 étudiantes et étudiants qui nous ont choisis pour réaliser leurs rêves.


comments powered by Disqus

Partager cette page :