Mélina Lessard, étudiante-auteure du Cégep Limoilou au Salon international du livre de Québec

Couverture de Söwn – Les chroniques de Zanaria

Publié aux éditions Première chance, Söwn – Les chroniques de Zanaria est le premier livre de Mélina Lessard. Étudiante en Sciences humaines au campus de Québec, Mélina présentera son livre au Salon international du livre de Québec, le jeudi 9 avril, de 9 h à 12 h, au kiosque 343. Elle participera aussi aux salons de Montréal et de Trois-Rivières.

Mélina se passionne depuis toujours pour l’écriture, son exutoire. Grande lectrice, elle a d’abord rédigé des contes pour enfants. Originaire de Charlesbourg, elle se décrit comme une jeune femme parfaitement normale qui a eu du mal à s’orienter dans ses études.

Écrire un roman, un travail de longue haleine

« En vérité, c’est la première bonne histoire que j’ai réussi à terminer avec tous les doutes qui vont avec. J’y travaille depuis que j’ai 13 ans » confie-t-elle. « C’est difficile de s’autocorriger, car c’est tellement personnel l’univers qu’on invente ». Finalement, c’est sa mère qui l’a convaincue de tenter sa chance auprès d’une maison d’édition pour savoir si elle avait l’étoffe nécessaire pour émerger comme nouvelle auteure après tous les efforts consacrés à son manuscrit. Un rêve qui se réalise maintenant!

Cet aboutissement heureux a exigé de la patience et du travail d’une jeune auteure encouragée à poursuivre ses rêves et ses ambitions. Les encouragements de ses parents, de sa famille et de ses amis ont aussi beaucoup compté pour qu’elle se poursuive l’aventure. « Ce qu’il faut, ce sont des commentaires constructifs et ce n’est pas en s’apitoyant sur nous-mêmes que l’on réussira. » dit-elle.

Söwn – Les chroniques de Zanaria

Il y a presque six ans, Rayan Anderson a disparu en laissant derrière lui femme et enfants. Aujourd’hui, Caleb – l’aîné – est celui qui a pris en charge sa famille. Alors qu’il approche de ses dix-huit ans, une série de cauchemars le perturbe. Le jeune homme essaie de garder la tête froide en se plongeant dans ses études sans y parvenir complètement et finit par tomber malade. Lors de son réveil, faible et fiévreux, quelque chose le pousse à se rendre au grenier de la maison. Les découvertes qu’il y fait le rendent perplexe et font planer le doute dans ses pensées. Ce n’est qu’à cet instant qu’il découvre qui il est réellement et d’où vient sa famille.

Söwn est une première histoire avec une prophétie et beaucoup de péripéties dans l’univers inventé du peuple Zanarien.

Mélina Lessard


Thérèse Lafleur
Conseillère en communication
Direction des communications et secrétariat général
comments powered by Disqus