Michèle Gagnon, lauréate du concours Femmes de mérite du YWCA

Michèle Gagnon

Façonner la société en enseignant les sciences sociales

Michèle Gagnon, enseignante récemment retraitée du Cégep Limoilou, est lauréate dans la catégorie Éducation du concours 2014 Femmes de mérite organisé par le YWCA. Ce concours vise à faire connaître au grand public des femmes de tous les horizons dont les réalisations contribuent à l’avancement de la société. Les lauréates ont été honorées lors d’un Gala-bénéfice qui s’est tenu le jeudi 29 mai 2014 au Capitole de Québec. Ce prix couronne bien la carrière de madame Gagnon qui, par son enseignement, a inspiré le goût du dépassement à la jeune génération.

La société. Les jeunes. Voilà les piliers sur lesquels le parcours de Michèle Gagnon s’est échafaudé. Qu’il s’agisse d’organiser des événements comme la Semaine des sciences sociales ou de créer des espaces de partage d’idées, cette enseignante en science politique désirait former des citoyens responsables. La remarquable réussite des étudiants représentant le Cégep Limoilou au Forum étudiant, à l’Assemblée nationale, repose sur son initiative et sa vision.

« Michèle a marqué des générations d’étudiants. Plusieurs ont poursuivi des études à l’université pour devenir professeurs, politologues, diplomates… Ils sont d’ailleurs nombreux à lui témoigner leur reconnaissance et leur admiration », raconte sa fille Camille.

Œuvrer en sciences sociales implique nécessairement un engagement au quotidien, à petite échelle. C’est pourquoi madame Gagnon a multiplié les engagements auprès de comités voués à l’amélioration du milieu : syndicat des enseignants, comités de parents, comités de programme, etc. Sa soif d’aider les autres et de les voir progresser l’amène aussi à prendre part à des missions humanitaires en Afrique, notamment. Pour une femme comme elle, la société, c’est aussi le monde.

— 30 —

SOURCE


Thérèse Lafleur
Conseillère en communication
Direction des communications et secrétariat général
comments powered by Disqus