Colloque des sciences humaines : Trois projets se distinguent !

Lors du Colloque des Sciences humaines qui s’est tenu le mercredi 26 novembre 2014 au campus de Québec de 18 h 30 à 23 h, 124 finissants regroupés en équipe ont animé 35 kiosques présentant leur projet devant intégrer les connaissances acquises de trois disciplines différentes. Ils devaient faire aussi une conférence. Ces deux interventions constituaient l’épreuve synthèse de leur cours Démarche d’intégration des acquis en sciences humaines.

Organisé chaque session par les enseignants, le Colloque des Sciences humaines était cette fois sous la gouverne de Marjolaine Verville, Martine Dumais, Anaïs Trépanier et Marie-Claude Bouchard. Cette activité rassembleuse s’est terminée au rythme des musiciens de Télécommunication!

Trois projets d’intégration de fin d’études des étudiants en Sciences humaines se sont démarqués par leur originalité, leur portée, ainsi que leur présentation.


Premier prix :
Happer le monde : la connaissance de l’actualité internationale chez les jeunes

Étudiants en sciences humaines

Justine Boudreault, Simon Couture, Stéphanie Ouellet et Isabelle Simard-Lapointe

Tous étudiants du profil Enjeux internationaux, nous sommes passionnés par l’actualité internationale. Nous voulions partager cet intérêt pour la scène mondiale avec des jeunes. Pourquoi ? Afin qu’ils comprennent l’importance de vivre dans une société réfléchie et développent leur sens critique.

Pour nous, être informés est un besoin et une nécessité pour devenir des citoyens responsables. Ainsi, notre intervention a eu lieu auprès de jeunes de 5e Secondaire – cours Monde contemporain. Notre objectif était de les sensibiliser aux enjeux mondiaux pour favoriser l’émergence de citoyens éclairés et engagés. Notre présentation s’est déroulée en plusieurs étapes. D’abord, nous leur avons fait passer un court test de connaissances générales concernant l’actualité mondiale. Par cet exercice, nous voulions leur faire prendre conscience des lacunes qu’ils pourraient avoir. Ensuite, la majeure partie de notre exposé était une démonstration d’outils de recherche technologiques destinés à leur permettre de se renseigner par eux-mêmes. Autrement dit, nous voulions leur montrer quelques moyens faciles à utiliser, par exemple des applications disponibles sur des téléphones intelligents. Puis, nous leur avons proposé un atelier sur les conflits actuels afin de leur faire mettre en pratique leurs capacités de recherche. Notre présentation était interactive, le but était de les inciter à participer. Ainsi, avec le bagage qu’ils ont acquis lors de leur année scolaire, connaissances que nous espérons avoir enrichies par notre intervention, nous espérons qu’ils deviendront des citoyens à part entière.

Suivez-nous !


Deuxième prix :
Partir du bon pied

Étudiants en sciences humaines
Vanessa Allard, Katherine Fournier, Madeleine Gagné et Marc-Étienne Tremblay-Demers

Notre projet visait à mieux informer et préparer des jeunes de 5e secondaire à leur arrivée au collégial.

Souvent, les élèves du secondaire sont peu informés sur les enjeux de la transition secondaire-collégial. Nous voulions illustrer concrètement les différences existant entre les deux niveaux scolaires. Nous avons eu recours à trois disciplines des sciences humaines : la psychologie, la sociologie et l’économie. Pour chacune des disciplines, un atelier a été réalisé avec les élèves afin de rendre l’intervention plus interactive. De plus, nous avons fait des témoignages sur notre arrivée au collégial en leur parlant d’un défi que nous avons connu lors des premières semaines, ainsi que des bons côtés que nous apprécions particulièrement. Le but n’était pas de faire peur aux élèves, mais de mieux les préparer à la transition qu’ils s’apprêtaient à vivre, car, selon nous, il y a un manque d’information en ce sens. De plus, l’intervention était faite par quatre étudiants qui sont au cégep depuis deux ou trois ans et qui ont vécu récemment la transition du secondaire au collégial.


Troisième prix :
L’ambition : arme ultime pour la réussite ?

Étudiants en sciences humaines

Justine Arnaudeau, Abdelmouiz Jirari, Iyad Kaghad, Marc-André Rivard et Romain Vignol

Notre intervention visait à sensibiliser les jeunes du secondaire à exploiter au maximum leur ambition.

Nous souhaitions leur démontrer que l’ambition peut les amener loin et qu’elle leur permet de surmonter différentes difficultés que peuvent rencontrer ces adolescents. Nous voulions aussi leur prouver que l’ambition est présente dans plusieurs domaines, soit les parcours académique, professionnel ou personnel. Notre intervention s’est déroulée ainsi : un témoignage de chacun des membres de l’équipe, un retour sur un questionnaire déjà complété par les jeunes afin de connaître leur opinion sur l’ambition et un apport théorique sur le sujet servant à alimenter les échanges avec les élèves. Nous présentions ensuite une vidéo mettant en valeur différentes personnalités qui ont su utiliser efficacement leur ambition. Nous croyons qu’il est pertinent d’informer les jeunes au sujet de l’ambition puisqu’ils sont la relève de demain, qu’il est primordial pour eux de même que pour la société qu’ils fassent preuve d’ambition au cours de leur vie.


Thérèse Lafleur
Conseillère en communication
Direction des communications et secrétariat général
comments powered by Disqus