Une compétition hors du commun pour les étudiants de 1re année en génie civil!

Les étudiants du cours Bétons de ciment en Technologie du génie civil ont eu la chance de participer le 19 avril dernier à la compétition BHP (béton à haute performance), organisée depuis plus de 20 ans maintenant par les enseignants de ce programme. C’était l’occasion pour ces étudiants d’appliquer de façon pratique les connaissances et les techniques acquises en classe.

Mais qu’est-ce que cette compétition? Celle-ci commence dès le début de la session d’hiver, au sein du cours Bétons de ciment, dans lequel les étudiants de première année apprennent la fabrication de différents types de bétons en fonction des besoins de l’industrie.  Ils doivent concevoir et fabriquer un mélange de béton selon une composition optimale dans le but d’obtenir la plus autre résistance à la compression après 28 jours de cure. Le mélange est complété en mars dans le but de fabriquer des cylindres de 100 mm de diamètre par 200 mm de haut. Chaque équipe doit avoir trois cylindres du matériau obtenu.

Un premier essai de compression est fait après 7 jours sur l’un des trois cylindres. Cette première mesure permet aux étudiants de prédire un résultat possible à 28 jours. Les deux autres cylindres sont donc testés après ce délai, l’un par un enseignant en laboratoire (qui doit d’ailleurs garder le résultat secret puisque les étudiants participants doivent faire une prédiction de la résistance de leur matériau), l’autre, vous l’aurez deviné, devant public à l'Atrium.

« La compétition s’est très bien déroulée. Nos étudiants ont même inscrit un nouveau record de 120,09 MPa (une unité de mesure de la pression, le mégapascal) cette année! Cette équipe a remporté la compétition haut la main avec une avance de 16,23 MPa. La compétition a été plus serrée pour la 2e et la 3e position avec 103,86 et 102,7 MPa respectivement », explique M. David Cameron, enseignant du cours Bétons de ciment en Technologie du génie civil.

Bien que cette compétition se tienne dans le cadre d’un cours, les étudiants ayant remporté les trois premières positions pour la résistance de leur béton à la compression ont la chance de remporter des bourses. Trois bourses sont donc attribuées pour les meilleures résistances (500 $, 300 $ et 200 $), une bourse de 50 $ est offerte pour la conception du logo des médailles qui seront remises et une bourse de 20 $ est aussi remise pour la prédiction la plus juste.  La remise de ces bourses, lors de la compétition, a d’ailleurs lieu devant les donateurs de celles-ci, qui sont des entreprises, des établissements et des organismes liés à l’industrie du béton. Cette année, nos généreux partenaires n’étaient nul autre que le Département de génie civil de l’Université Laval, le Centre de recherche sur les infrastructures en béton (CRIB), Béton Provincial, Unibéton, CRH Canada Group, Givesco et Master Builders. 

Et qui sont les récipiendaires?

Félicitons maintenant les gagnants de cette 21e édition!

  • Médaille d’or : Gabriel Cloutier, Émile Panter et Olivier Dion
  • Médaille d’argent : Frédérick Beaulieu, Kevin Labbé, Louis-Philippe Lafleur et Gabriel Roberge
  • Médaille de bronze : Antoine Gosselin, Cyrille Gagnon, Jérome Daigle et Francis Gagnon
  • Meilleure prédiction : Lenny Perron
  • Conception du logo : Cyrille B. Gagnon

Bravo à tous les étudiants pour les beaux résultats obtenus lors de ce projet!

Catherine Dallaire

Conseillère en communication

Direction des communications et secrétariat général


comments powered by Disqus

Partager cette page :