Le Prix d’excellence en technologie routière décerné à deux étudiants en génie civil

Fausto Venturelli, Jean Tanguay, Jacob Quirion-Arguin, Jean-François Leclerc, Henri Lévesque, Philippe Aubé

De gauche à droite, Fausto Venturelli, enseignant en Technologie du génie civil au Cégep Limoilou, Jean Tanguay, coordonnateur du Département de génie civil au Cégep Limoilou, Jacob Quirion-Arguin, étudiant, Jean-François Leclerc, directeur Inventaire et Plans au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, Henri Lévesque, étudiant et Philippe Aubé, directeur adjoint des études au Cégep Limoilou.

Le 16 mai dernier, la présentation finale des projets de fin d’études des étudiants en Technologie du génie civil s’est déroulée dans les locaux du campus de Charlesbourg du Cégep Limoilou, dans le cadre de la 10e édition du Prix d’excellence en technologie routière (PETR), remis par le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports. Deux étudiants en génie civil du Cégep Limoilou, Jacob Quirion-Arguin et Henri Lévesque, ont d’ailleurs remporté l’édition 2017 de ce concours grâce à la grande qualité de leur projet.

Deux autres équipes, formées de Yannick Poulin et de Félix Harvey, et de Frédéric Blais et de Hugo Landry, ont également présenté les résultats de leur réflexion devant les représentants du ministère.  Pour l’édition 2017, les étudiants en génie civil du Cégep Limoilou ont dû revoir le réaménagement des bretelles d’entrée et de sortie de l’autoroute 73 (Henri IV) à la hauteur du boulevard du Versant-Nord à Sainte-Foy. Des problématiques de file d’attente dans la bretelle de sortie à l’heure de pointe et de sécurité routière obligent des modifications importantes (reprofilage, reconfiguration géométrique) aux accès en question. En plus de la conception complète des nouveaux aménagements, les étudiants devaient produire les plans, planifier la réalisation des travaux de reconstruction et en estimer les coûts. « Les étudiants ont effectué des présentations impressionnantes, ce qui témoigne de la qualité de la formation qu’ils ont reçue », précise Philippe Aubé, directeur adjoint des études au Cégep Limoilou.

Le partenariat entre le ministère et le Cégep Limoilou comporte trois volets distincts soit la promotion des stages en Alternance travail-études au sein du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, l’accès privilégié à l’information technique pour l’amélioration continue du programme de Technologie du génie civil et enfin, le Prix d’excellence du MTQ en technologie routière assorti d’une bourse de 500 $.

Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports compte environ 1 000 techniciens des travaux publics répartis dans toutes les régions du Québec. Leur mandat, lié au domaine du génie civil, consiste, entre autres, à préparer et à vérifier des plans et devis de construction ou de réfection de ponts, de ponts d’étagement, de routes, à assurer la surveillance et l’exécution de projets de construction ou de réfection, à réaliser des travaux d’arpentage et d’analyse de sols et de matériaux, à inspecter divers éléments du réseau routier.

Catherine Dallaire

Conseillère en communication

Direction des communications et secrétariat général


comments powered by Disqus

Partager cette page :