Alexandre Cooper-Roy, un diplômé du Cégep Limoilou parmi les candidats-astronautes!

Alexandre Cooper Roy

Alexandre Cooper-Roy, diplômé en Sciences de la nature au campus de Charlesbourg du Cégep Limoilou en 2004, fait partie des finalistes d’élite qui souhaitent obtenir l’un des deux prochains postes d’astronautes de l’Agence spatiale canadienne (ASC)!

Pourquoi veut-il devenir astronaute?

« Les astronautes consacrent leur vie à redéfinir les frontières du monde connu en menant des expériences scientifiques et en explorant de nouvelles régions de l'Univers. Ces activités approfondissent notre compréhension de nos origines et de notre destinée. Je veux devenir astronaute pour contribuer à l'avancement de la science et de la technologie, et pour aider à créer des habitats au-delà de la Terre qui permettront aux humains d'y être autosuffisants. Travailler à bord de la Station spatiale internationale est un défi qui m'enthousiasme, tout comme collaborer avec nos partenaires internationaux pour que des humains foulent un jour le sol de Mars », précise-t-il dans son dossier de candidature, disponible sur le site de l’ASC.

Son impressionnant parcours

Monsieur Cooper-Roy a déjà derrière lui un parcours impressionnant! Après avoir complété un baccalauréat en génie physique à l’École polytechnique de Montréal, un diplôme de l’École polytechnique de France avec spécialisation en physique, une maîtrise en génie nucléaire et management à l’Université de Tokyo, il a obtenu un doctorat en science et génie nucléaire au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Monsieur Cooper-Roy réside aujourd’hui à Pasadena en Californie où il travaille à titre de chercheur postdoctoral en physique atomique à l’Institute for Quantum Information and Matter de la California Institute of Technology (Caltech).

Un processus de sélection rigoureux

Il a déjà traversé les trois premières étapes du processus, soit la présélection des candidats par leur dossier (curriculum vitae, lettre de motivation, expériences et compétences), la sélection médicale pour évaluer la condition physique et identifier l’existence possible de maladies héréditaires et finalement un séjour de trois nuits sur une base militaire pour évaluer la condition physique, les aptitudes à la nage, au travail en équipe et à la communication, la dextérité manuelle, de même que les réactions sous situations de stress. « J'espère maintenant être invité à participer à l'étape suivante. Au cours des prochaines semaines, je vais continuer à m'entraîner sérieusement à la course, à la nage, et au renforcement musculaire » souligne-t-il.

Alexandre Cooper-Roy fait partie des 72 Canadiens encore en lice pour l’un des deux postes d’astronautes de l’ASC, alors que plus de 3 700 personnes avaient soumis leur candidature. Il faudra attendre à l’été 2017 afin de connaître l’identité des deux astronautes finalement choisis! Une sélection que la communauté collégiale du Cégep Limoilou suit avec intérêt en souhaitant la meilleure des chances à ce diplômé exemplaire.

Thérèse Lafleur

Conseillère en communication

Direction des communications et secrétariat général


comments powered by Disqus

Partager cette page :