Des étudiants en informatique se distinguent au Marathon d’Innovation Santé (Hacking Health Québec)

Étudiants en informatique au Hacking Health Quebec

Trois étudiants en Techniques de l’informatique du Cégep Limoilou se sont démarqués lors du Marathon d’Innovation Santé, événement phare du mouvement Hacking Health tenant des événements partout dans le monde. L’activité se tenait à Québec pour la toute première année, les 4, 5 et 6 novembre derniers à l’Université Laval.

Les hackathons dans le domaine de la santé sont une expérience de collaboration entre des professionnels de la santé, des patients et des experts en technologie. En l’espace d’une fin de semaine, les participants mettent leur expertise en commun afin d’améliorer la santé et les services sociaux grâce à des solutions numériques (application mobile, site Web, jeux interactifs...).

Étaient rassemblés 70 programmeurs et designers, 50 entrepreneurs et 125 professionnels de la santé qui ont travaillé, le temps d’un week-end intensif, au prototype d’une solution technologique. Trois étudiants en Techniques de l’informatique du Cégep Limoilou étaient impliqués dans l’équipe « ABC Santé » du Dr Alain Larouche : David Janelle, Gabriel Gibeau et Jonathan Bédard. L’équipe a remporté le prix Meilleure solution – Patient 2016, de même que celui de Meilleure équipe 2016.

La problématique sur laquelle l’équipe a planché partait du constat suivant : « L’avancée des technologies médicales et cliniques fait que nous vivons beaucoup plus longtemps, mais avec des maladies chroniques concomitantes chez une même personne, qui doivent être prises en charge simultanément. Or, le modèle actuel de services de soins est morcelé et cloisonné, basé sur des pathologies ou des spécialités. Ainsi, un des grands défis du système de santé des pays occidentaux est de mieux prendre soin des malades chroniques en faisant la promotion de saines habitudes de vie (prévention), en améliorant l’approche de gestion des maladies chroniques et en impliquant plus activement (empowering) le patient dans la gestion de sa condition.»

À la suite de la réflexion autour de cette problématique, les membres de l’équipe ont proposé, globalement, une feuille de route santé pour la gestion des maladies chroniques en première ligne, sous forme d’application mobile adaptée à la situation de chaque patient et de son équipe soignante. Par exemple, l’application permettra à un ophtalmologiste de savoir que son patient, nommons-le M. Paré, a vu la nutritionniste le mois dernier, quelles étaient ses consignes et la date du prochain rendez-vous. Même chose pour les suivis avec le médecin de M. Paré, son infirmière, etc. En somme, l’application proposée aiderait les professionnels de la santé à tenir compte des interventions des autres et de se coordonner ensemble.

Pour voir les prototypes et solutions proposées lors de cette première édition de Hacking Health à Québec, ainsi que les prix remportés par les équipes présentes, vous pouvez visiter la page web.

Félicitations à Gabriel, David et Jonathan pour leur implication dans cette activité!


Catherine Dallaire
Conseillère en communication
Direction des communications et secrétariat général
comments powered by Disqus