Expérience technogéniale

Des étudiants réalisent un projet électronique sous la supervision d'un enseignant

L'Expérience technogéniale en bref

  • 88 élèves de 4e et 5e secondaire
  • 11 écoles en compétition
  • 5 jours de défis technologiques au Cégep Limoilou
  • 5 programmes collégiaux à découvrir
  • 1 compétition finale : grand défi technogénial

Québec, le 24 octobre 2013 – Le 15 octobre dernier, c’était le coup d’envoi de l’Expérience technogéniale au Cégep Limoilou. Près de 90 élèves de 4e et de 5e secondaire provenant des commissions scolaires de Portneuf et des Premières-Seigneuries vivaient une première journée d’activités dans les laboratoires du Cégep afin de découvrir cinq programmes techniques méconnus et en pénurie de main-d’œuvre. « Le but de ce projet est, bien sûr, d’augmenter la motivation des élèves et de favoriser leur persévérance scolaire, notamment entre le secondaire et le collégial. Il vise également à intéresser la relève aux carrières scientifiques et technologiques », précise Chantal Arbour, directrice des études au Cégep Limoilou.

Le but de ce projet interordre est, bien sûr, d’augmenter la motivation des élèves et de favoriser leur persévérance scolaire, notamment entre le secondaire et le collégial. Il vise également à intéresser la relève aux carrières scientifiques et technologiques

Chantal Arbour

Directrice des études

L’Expérience technogéniale propose un circuit de cinq journées d’activités diversifiées et orientantes auxquelles participent 88 élèves sélectionnés pour leur intérêt envers les sciences et les technologies. Pour ce faire, les équipes-écoles des deux commissions scolaires et l’équipe professorale du Cégep travaillent ensemble, depuis plusieurs mois déjà, pour développer une séquence de démonstrations, de manipulations, de conférences, de concours et de visites industrielles pour que les jeunes s’initient aux cinq programmes techniques suivant : Électronique programmable et robotique (Technologie des systèmes ordinés), Électronique industrielle, Génie industriel, Génie mécanique (Fabrication mécanique et Dessin-conception) et Télécommunication. C’est autour d’une trieuse de monnaie que les élèves ont réalisé une première incursion dans ces univers technologiques, distinguant au passage le rôle de chacun des technologues et la complémentarité de leurs actions. Entre les cinq journées au Cégep, les participants feront des retours sur les activités vécues afin d’approfondir leur réflexion.

L’aventure, par sa durée et son ampleur, est plutôt inédite! « Les partenaires dans ce projet, les commissions scolaires, le Cégep et les entreprises qui se joindront ont tout à gagner en matière de recrutement, de persévérance et de réussite scolaire ainsi que pour la qualification de la main-d’oeuvre. Ils contribuent au développement vocationnel des jeunes en créant des activités pour que chacun trouve sa place », affirme Serge Tremblay, président de la Commission scolaire de Portneuf, emballé par le côté rassembleur du projet.

Une enseignante explique le fonctionnement d'une machine à un étudiant

Son homologue à la Commission scolaire des Premières-Seigneuries, Jean-Marc Laflamme, ajoute « qu’un tel projet, centré sur l’élève et qui l’amène à se projeter concrètement dans un secteur par l’expérimentation, ne peut qu’être bénéfique sur sa motivation et sa réussite scolaires. »

L’Expérience technogéniale se poursuit donc jusqu’au 26 février; date à laquelle les participants franchiront la ligne d’arrivée de ce circuit avec une compétition finale. Toutefois, il est déjà clair que chacun sera gagnant d’une riche expérience et d’une meilleure connaissance de soi.

L’Expérience technogéniale est un partenariat entre le Cégep Limoilou, la Commission scolaire des Premières-Seigneuries et la Commission scolaire de Portneuf, grâce au soutien financier de la Table Éducation de la Capitale-Nationale et de la Fondation du Cégep Limoilou.


Michelle Therrien
Conseillère en communication
Direction des communications et secrétariat général
comments powered by Disqus