Catherine Sheedy, joaillière, remporte le prestigieux prix Jean-Marie-Gauvreau en métiers d’art

Catherine Sheedy

En ouverture du 62e Salon des métiers d’art de Montréal, Catherine Sheedy, joaillière et conseillère pédagogique au programme Techniques de métiers d’art du Cégep Limoilou, a reçu le prix Jean-Marie-Gauvreau pour sa collection « Icare ». Décerné par le Conseil des métiers d’art du Québec (CMAQ), le prix est accompagné d'une bourse de 10 000 $.

Prix Jean-Marie-Gauvreau

Créé en 1976 en l'honneur du fondateur du Salon des métiers d'art, le prix Jean-Marie-Gauvreau est une des plus hautes distinctions en métiers d'art au Québec. Il est attribué à une œuvre ou à une collection qui se démarque par sa singularité, son unicité, par une réalisation qui fait preuve d’audace, par l’impact sur l’évolution du savoir-faire et la cohérence entre son propos et sa réalisation.

Avec sa collection « Icare », Catherine Sheedy propose des bijoux sculpturaux réalisés par des techniques de joaillerie détournées, questionnées ou poussées jusqu’à la limite des caractéristiques des matériaux employés et dont les composantes sont assemblées par rivets, procédé demandant une répétition de gestes afin de créer des formes inspirées du mythe d’Icare.

La décision du jury a été unanime et se veut une reconnaissance pour une artisane qui à la fois réalise des objets en métiers d’art, qui brise les notions classiques de joaillerie en les amenant à un autre niveau et qui en même temps crée des concepts artistiques. La lauréate a testé les limites des capacités de son matériau de prédilection, l’argent sterling, allant jusqu’à déchirer la matière par des techniques de foldforming  (pliage et martelage du métal en feuille), techniques apprises auprès de la joaillière et coutelière d’art Chantal Gilbert. Elle a ainsi démontré qu’outrepasser les conventions qui régissent l’application de certains savoir-faire permet de créer des œuvres novatrices.

Le jury était composé cette année de Marc Choko, professeur émérite à l’École de design-UQAM, Odette Drapeau, reliure, Carole Frève, artiste verrier, Jean-Pierre Larocque, céramiste et Lawrence Woodford, joaillier.

À propos du Salon des métiers d’art de Montréal

Le Salon des métiers d’art de Montréal en est à sa 62e édition cette année. Jusqu’au 17 décembre, on peut y rencontrer 400 artisans professionnels provenant des quatre coins du Québec, du Canada et de France, dont
90 nouveaux exposants cette année.

À propos du DEC Techniques de métiers d’art

Le Cégep Limoilou est l’établissement collégial désigné pour dispenser la formation en Techniques de métiers d’art pour tout l’Est-du-Québec. Grâce à un partenariat développé avec quatre écoles-ateliers, situées dans un proche rayon du Cégep, six profils sont offerts : Céramique, Construction textile, Ébénisterie artisanale, Joaillerie, Lutherie – Guitare et Violon, Sculpture. Catherine Sheedy est diplômée du profil Joaillerie en 2000, offert en partenariat avec l’École de joaillerie de Québec.

Renseignements

Michelle Therrien

Conseillère en communication

Direction des communications et secrétariat général

Campus de Québec
418 647-6600 #6845, local 1544

Cégep Limoilou

Le Cégep Limoilou est un établissement d’enseignement supérieur d’avant-garde qui offre plus de 40 programmes et profils de formation dans des domaines très variés : arts, sciences humaines, sciences et technologies, industrie touristique, sciences de la santé et administration. Les valeurs affirmées dans notre projet éducatif, Le savoir, source de liberté, guident au quotidien le travail des 850 membres du personnel en vue de favoriser la réussite des 5 500 étudiantes et étudiants qui nous ont choisis pour réaliser leurs rêves.


comments powered by Disqus

Partager cette page :