Portrait d’artisan : Richard Morency, archetier (luthier)

Richard Morency

Pour être enseignant en métiers d’art, il est important d’avoir sa propre pratique d’artisan. Au cours des prochains mois, nous allons vous présenter des artisans, parfois nos enseignants et parfois des diplômés de Techniques de métiers d’art du Cégep Limoilou. Vous pourrez ainsi apprendre à connaître des artisans qui vivent de leur passion et qui ont des parcours tout aussi inspirants les uns que les autres.

Cette semaine, nous vous présentons Richard Morency, diplômé en Techniques de métiers d’art et maintenant enseignant à l’École nationale de lutherie. En 2006, Richard Morency se spécialise en archèterie. Il s'initie à l'archèterie auprès de Richard Compartino et de Simon Bruneau. Désormais pris de passion pour ce métier, il entreprend un stage de fabrication à l'atelier de renom, Raffin, à Paris. Il y retournera pour une période de trois ans comme ouvrier et chef d'atelier en 2010. La même année, il obtient son diplôme d'ouvrier-archetier (CAP) du Lycée Jean-Baptiste Vuillaume à Mirecourt, en France. Pendant ces trois années de travail dans l’atelier de la rue de Rome à Paris, il approfondit son expertise des archets anciens avec Jean-François Raffin, expert près la Cour d'appel de Paris.

Être archetier, c'est façonner le bois et le transformer en musique. La beauté et la richesse des sons que peut produire un archet sur les cordes d'un violon, ne cessera jamais de me fasciner.

Richard Morency

De retour au pays, il fonde, avec sa conjointe Cynthia Tremblay, l'entreprise Archèterie R. Morency Inc. à Québec. L’entreprise compte le Conservatoire de musique de Québec, parmi ses clients. Les archets nécessitent d’ailleurs un entretien régulier. Impliqué dans le domaine des métiers d'art, Richard est enseignant pour les étudiants inscrits au programme de Lutherie du Cégep Limoilou. Il est également artisan professionnel au Conseil des métiers d'art du Québec, membre de la Table des métiers d'art du Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches, personne-ressource au Conseil des arts et lettres du Québec et membre des Jeunes Mécènes de l'Orchestre symphonique de Québec.


Andréa Turcotte
Responsable des communications et du développement - CFCMA
418 647-0567, poste 115
comments powered by Disqus