Voyez « Zoothéologie », œuvre de Charles Fleury dans Passages insolites 2016

Pigeon Charles Fleury

Du 30 juin au 30 octobre 2016, le parcours d’art public Passages insolites 2016 agrémente les ballades et sorties dans le Vieux-Port, à Place Royale et au Petit-Champlain. Conçu par EXMURO, le parcours comprend 11 installations ludiques et intrigantes créées par des artistes en arts visuels et des collectifs en architecture.

Cette année, trois artistes qui sont aussi enseignants ou employés du Cégep Limoilou ont été sélectionnés pour ce parcours : Fannie Giguère, Charles Fleury et Jean-Pierre Morin. Nous en sommes très fiers et nous vous les présentons.

No 7 « Zoothéologie », de Charles Fleury 

Charles Fleury est un artiste touche-à-tout. Il fait de la photo, des installations, des tableaux, il a un projet de film… Au Cégep, il est photographe pour certains événements. Il est également aide-technicien pour l’équipe des activités socioculturelles et il prête donc main forte pour animer notamment le campus de Charlesbourg.

Le défi

Son projet s’est réalisé en partenariat avec VU, le centre de diffusion et de production de la photographie. Il devait donc faire de l’impression photo, VU lui permettant de bénéficier de ses installations et d’un accompagnement.

Le processus

Le collage est récurrent dans les œuvres de Charles. Celles des parcours insolites 2016 ne font pas exception. Il a créé des tableaux photographiques, représentant des personnages grandeur nature, aux traits demi-humains demi-animaliers, à partir d’images prises sur Internet. Au-delà du défi de trouver des images de qualité suffisante, il s’amuse à inverser les rapports de pouvoir entre l’animal et l’humain. « J’aime créer la surprise. Que l’on puisse penser, pendant une fraction de seconde, que ce que l’on voit est vrai », explique-t-il. Ces créations sont le produit d’hallucinations fréquentes qui lui font voir des animaux en pleine ville : un loup au lieu d’une roche, par exemple.

L’œuvre

Parsemés le long des rues Sault-au-Matelot et St-Antoine, les personnages de Charles Fleury apportent une touche de ludisme, de poésie et d’absurdité dans les vieux quartiers de la ville. Ouvrez bien les yeux… et levez-les même au ciel, des animaux se trouvent en pleine ville!

Passages insolites en est à sa 3e année. Une façon originale et surprenante de vivre la ville!!

Planifiez le parcours d’ici la fin octobre; ça vaut le détour!!

Michelle Therrien

Conseillère en communication

Direction des communications et secrétariat général


comments powered by Disqus

Partager cette page :