Voyez « La danse », œuvre de Fannie Giguère dans Passages insolites 2016

Fannie Giguère

Fannie Giguère est enseignante en Arts visuels et conseillère pédagogique pour le programme Techniques de métiers d’art.

Du 30 juin au 30 octobre 2016, le parcours d’art public Passages insolites 2016 agrémente les ballades et sorties dans le Vieux-Port, à Place Royale et au Petit-Champlain. Conçu par EXMURO, le parcours comprend 12 installations ludiques et intrigantes créées par des artistes en arts visuels et des collectifs en architecture.

Cette année, trois artistes qui sont aussi enseignants ou employés du Cégep Limoilou ont été sélectionnés pour ce parcours : Fannie Giguère, Charles Fleury et Jean-Pierre Morin. Nous en sommes très fiers et nous vous les présentons.

No 3 « La danse », de Fannie Giguère à la batterie Royale

Fannie Giguère est enseignante en Arts visuels et conseillère pédagogique pour le programme Techniques de métiers d’art au Cégep Limoilou. Elle travaille principalement la vidéo à travers des installations afin de faire vivre une expérience et de provoquer une réaction. Des animations sont aussi souvent intégrées à ses vidéos.

Le défi

Fannie a été sélectionnée par Spira pour participer au parcours 2016. Le défi imposé était de créer une boucle vidéo d’une durée pouvant varier entre 5 secondes et 1 minute, qui serait encastrée dans un caisson et visible en posant son œil sur une ouverture. Tout un défi pour une fille qui travaille habituelle en installation!!

Le processus

Elle est alors allée s’inspirer du lieu. La batterie Royale c’est des remparts, des canons, mais aussi des milliers de personnes qui circulent. Elle a cumulé une heure de tournage en petites séquences après une dizaine d’heures à s’inspirer du lieu. « Je me suis inspirée de ce que j’ai vu et des images que j’ai prises et j’ai créé des moments improbables en rotoscopie. J’ai fait environ 250 dessins que j’ai ensuite intégrés à la vidéo qui est en fait le paysage du lieu », précise-t-elle.

Comme elle travaille en rotoscopie, c’est-à-dire qu’elle dessine image par image les contours d'une figure filmée en prise de vue réelle pour en transcrire la forme et les actions dans un film d'animation, elle a fait des centaines de dessins à partir de la banque d’images filmées.

L’œuvre

« En vidéo comme en danse, le rythme, le tempo sont importants », explique Fannie. Que voit-on finalement en posant son œil dans l’ouverture du caisson? Sans trop révéler ce qui se cache dans la boîte pour conserver l’effet de surprise, disons qu’on y voit une danse entre réalité et fantaisie. Une incursion dans un monde fantastique de 1 minute 8 secondes. Que ressentirez-vous en découvrant cette vidéo cachée? Je parie que Fannie Giguère aimerait bien être un petit oiseau pour observer votre réaction.

Passages insolites en est à sa 3e année. Une façon originale et surprenante de vivre la ville!!
Pour connaître l’ensemble du parcours : http://passagesinsolites.com/Parcours.html

Planifiez le parcours durant l’été; ça vaut le détour!!


Michelle Therrien
Conseillère en communication
Direction des communications et secrétariat général
comments powered by Disqus