Un séjour aux couleurs de la culture péruvienne

Machu Pichu

Machu Pichu, Pérou

Déjà, à son arrivée au Cégep Limoilou, Audrey-Ann St-Laurent s’intéressait à la culture péruvienne. Alors lorsqu’elle a appris que le Collège y offrait un séjour destiné aux étudiants en Sciences humaines, elle n’a pas hésité un instant à s’y inscrire! Décision qu’elle ne regrette d’ailleurs pas du tout, comme vous pourrez le constater en lisant son témoignage!

« Mis à part la culture, j’aimais beaucoup l’aspect social de ce type de voyage, car en vivant dans des familles péruviennes et en faisant des interventions liées à notre cours Démarche d’intégration en sciences humaines (DIASH) dans des écoles, ça nous permettait vraiment d’être plus près des gens et de vivre au travers de leur quotidien pendant un certain temps. C’était une expérience qui me semblait vraiment intéressante!

Mais avant le grand départ, il faut se préparer! Les formations offertes par le Bureau international du Cégep m’ont vraiment guidé, que ce soit dans l’achat des vêtements, du matériel ou des médicaments que je devais prévoir. Elles ont aussi, et surtout, permis de rassurer mes parents quant à ma sécurité là-bas!

Et maintenant, on part! Nous avons tout d’abord commencé notre voyage par deux journées à Lima, la capitale, où nous avons principalement visité un organisme canadien installé au Pérou venant en aide aux populations pauvres du pays. Nous sommes ensuite parties vers Pachacamac, une petite ville à environ 30 minutes de Lima, où nous résidions pendant environ une semaine. Sur notre chemin, nous sommes passés près de bidonvilles, qui semblaient s’éterniser à l’infini dans les montagnes. Finalement arrivées à Pachacamac, nous avons rencontré nos familles. Pour ma part, j’étais jumelée avec mon amie Véronique dans cette famille. C’est le papa qui est venu nous chercher et nous guider jusqu’à la maison où nous avons fait la connaissance de ses deux petits-fils, ses deux petites-filles, ses cinq enfants et son épouse. Toute cette grande famille habitait la maison!

Durant notre première journée officielle à Pachacamac, nous avons surtout préparé nos interventions DIASH qui arrivaient très vite. Par la suite, au fil des jours, nous avons par exemple visité des ruines, organisé une kermesse avec les enfants du village, puis finalement présenté nos interventions DIASH. Ces interventions furent une expérience vraiment enrichissante puisque nous voulions toutes (les participantes du voyage) faire un métier dans le monde de l’éducation, alors on se sentait vraiment à notre place!

Nous sommes aussi allées dans un orphelinat, probablement l’activité la plus bouleversante du voyage. Les petites filles qui y étaient ont vécu une enfance difficile (abus sexuel, violence, etc.) Nous avons passé la journée avec elles à leur mettre du vernis sur les ongles, leur faire des tresses, des masques pour le visage, bref une vraie journée de filles! J’ai adoré ce moment de notre voyage. J’ai senti concrètement, pour une des premières fois de ma vie, que j’aidais et que je participais au bonheur de ces jeunes filles durant leur journée avec nous. Le sourire et les câlins qu’elles nous ont faits avant de partir, c’est un souvenir que j’aurai toujours en tête.

Nous avons aussi pu voir le désert d’Ica. Arrivées à destination, nous nous sommes promenées dans l’oasis d’Huacachina, en plein milieu du désert. Ensuite, départ en « doumbogay » dans les dunes ! On s’est arrêtées à quelques endroits afin de faire des descentes en surf sur le sable. Ce fut mon activité préférée du voyage! Le lendemain, nous avons fait un tour de bateau sur l’océan Pacifique, puis nous sommes revenues dans nos familles à Pachacamac le soir. C’était notre dernière soirée avec notre famille. Par la suite, départ pour Mato, à dix heures de routes de Pachacamac et à 3 500 mètres d’altitude!

Le séjour à Mato fut incroyable, notre famille était tellement charmante! Nous avons été accueillies comme des reines. Durant notre séjour là-bas, on en a profité pour concocter un plat typique de là-bas qui se mange avec les mains…vraiment dépaysant! Nous avons joué avec les enfants et fait des parties de soccer et de volleyball. Puis, nous sommes allées travailler dans un champ pour aider une dame qui était propriétaire d’une ferme.

Je suis revenue la tête remplie de souvenirs incroyables de cette expérience tellement enrichissante!

Après notre séjour à Mato, nous sommes retournées à Lima pour deux jours où nous avons visité Miraflores, un quartier riche de Lima. C’était super beau! Ensuite, départ pour Cusco, une ville historique! Durant notre séjour, nous en avons profité pour visiter des musées et des sites où il y avait certains temples du soleil datant de l’époque des Incas. Une journée plus tard, on prenait le train pour se rendre à Agua Calientes, le seul endroit par lequel on peut se rendre au Machu Picchu! On s’est levés vers 4 h du matin pour aller se placer tôt dans la file pour le fameux Machu Picchu. Nous sommes finalement arrivées à cette merveille du monde vers 6 h du matin, au lever du soleil. C’était tout simplement magique et impressionnant de voir tout le travail que les Incas ont fait pour construire ce site. Puis, nous sommes retournées à Cusco, pour notre dernière nuit au Pérou…déjà la fin! Je suis revenue la tête remplie de souvenirs incroyables de cette expérience tellement enrichissante!

Vous hésitez à prendre part à un séjour à l’étranger? Inscrivez-vous, vite, car ce genre d’expérience, on n’en retrouve pas à tous les coins de rue. Foncez, c’est l’expérience d’une vie, ça c’est sûr! »


Catherine Dallaire
Conseillère en communication
Direction des communications et secrétariat général
comments powered by Disqus