Mission humanitaire : Haïti

Je m’appelle Joannie, j’ai 27 ans et je suis finissante en Techniques de diététique. Il y a un moment que je voulais vivre une expérience humanitaire à l’étranger. J’avais envie de découvrir une autre facette dans les voyages; celui de donner, d’aider.

En partie grâce à la bourse de 1 000 $ qui m’a été octroyée par le Bureau international, j’ai pu passer 8 jours en Haïti.

Ce projet consistait à venir en aide aux enfants pour la plupart orphelin, et ainsi, leur rendre possible un avenir scolaire en contribuant à leur acheter le matériel nécessaire.

Les motivations au départ étaient de rendre accessible l’école à ces jeunes pour qu’ils puissent avoir une éducation et un meilleur avenir. Cinq autres personnes et moi avons fourni plus de 3 000 $ d’articles scolaire.

Avant le voyage, notre groupe a acheté les fournitures, puis les avons intégrées dans nos valises. En fait, nous en avions tellement que ces articles prenaient la totalité de nos bagages. Nous avons plutôt dû compacter nos effets personnels dans notre bagage à main!

Arrivé en Haïti, l’horaire était assez chargé. Huit jours, ça passe trop vite.

Nous avons débuté le séjour en nous rendant dans la famille qui nous hébergeait. Ils nous ont gentiment prêté leurs chambres tandis qu’eux dormaient au salon.

Le matin, nous prenions le petit déjeuner avec la famille avant de débuter nos journées, et nous revenions à la maison en soirée.

Nous avons fait beaucoup de route. Puisque les chemins ne sont pas tous en bon état, c’était parfois assez long se rendre d’un point à un autre. C’était donc un moment pour prendre des photos, connecter avec la population et observer les paysages. Les montages sont de toute beauté!

Montagnes du Cap haïtien

Durant le séjour, nous avons pu visiter une fondation d’enfants souffrant de cancer. C’était un moment haut en émotions de voir ces enfants avec si peu de ressources, mais toujours souriants. Avant le départ de notre groupe, nous leur avons signé un ballon avec plein de messages d’amour et d’espoir en guise de souvenir. J’espère avoir mis un peu de joie et d’espoir dans leur quotidien! J’aurais aimé pouvoir leur apporter plus de soutien, mais nous étions que de passage.

Nous avons reçu énormément d’amour de la part des enfants, qui ne voulaient plus nous quitter, et nous non plus d’ailleurs. C’était d’ailleurs assez déchirant de leur dire au revoir!

Dernière journée à l’hôpital

Somme toute, diversité est le mot qui me vient à l’esprit lorsque je pense à mon aventure dans ce pays. C’est ce qui m’a le plus frappé : l’écart des classes sociales. Nous avons traversé de nombreux quartiers. Certains avaient visiblement été très touchés par les derniers séismes, d’autres lieux étaient très luxueux. J’en retiens une culture des plus attachantes, des gens ayant le cœur sur la main. Leurs valeurs font leur richesse et ça m’a beaucoup appris.

Chose sûre, nous nous sommes promis de refaire un voyage humanitaire et de retourner aider d’autres enfants, car c’était une expérience super enrichissante.

Je conseille vivement à tous ceux qui ont l’opportunité de vivre un voyage humanitaire de foncer! J’en ressors grandi.

Merci au Bureau international pour l’appui financier!

Cégep Limoilou

Le Cégep Limoilou est un établissement d’enseignement supérieur d’avant-garde qui offre plus de 40 programmes et profils de formation dans des domaines très variés : arts, sciences humaines, sciences et technologies, industrie touristique, sciences de la santé et administration. Les valeurs affirmées dans notre projet éducatif, Le savoir, source de liberté, guident au quotidien le travail des 850 membres du personnel en vue de favoriser la réussite des 5 500 étudiantes et étudiants qui nous ont choisis pour réaliser leurs rêves.


comments powered by Disqus

Partager cette page :