Le Cégep partage son expertise en entrepreneuriat-études avec le Sénégal

Groupe d’étudiants sénégalais en tourisme et en loisirs

Entourée d’étudiants en tourisme et en loisirs, Valérie Huppé, conseillère en entrepreneuriat au Cégep Limoilou. À l’extrême gauche, Salamata Diagne, responsable des Relations avec les entreprises de l’Institut supérieur d’enseignement professionnel de Thies et au centre, Elhaji Ndiaye, responsable du Service d’appui aux apprenants.

Le dynamisme du programme parascolaire d’Entrepreneuriat-études du Cégep Limoilou a attiré l’attention de la Fédération des Cégeps qui a fait appel à Valérie Huppé, conseillère en entrepreneuriat au Cégep Limoilou, afin qu’elle apporte son expertise dans le démarrage d’un centre d’excellence en entrepreneuriat jeunesse au Sénégal. En soutenant l’entrepreneuriat-études, le nouveau centre d’excellence sénégalais vise à favoriser le développement des compétences entrepreneuriales de la jeunesse sénégalaise afin de contrer un taux de chômage élevé chez les jeunes et de contribuer à l'émergence de PME. 

« Le modèle développé au Cégep Limoilou permet l’exploration de plusieurs types d’entreprises : coopérative, organisme sans but lucratif, franchise, entreprise privée. Il offre un accompagnement personnalisé et favorise le mentorat. Cette souplesse dans notre approche répond bien aux attentes sénégalaises. En effet, une telle approche facilite les échanges et le jumelage entre des entrepreneurs d’expérience et des jeunes souhaitant démarrer une entreprise. Par ailleurs, l’encouragement d’une participation équitable des femmes et des hommes aux activités entrepreneuriales, s’avère aussi une excellente nouvelle pour la jeunesse sénégalaise », se réjouit madame Huppé, au retour de sa mission au Sénégal.

Un réseau sénégalais inspiré du modèle québécois des cégeps

Inauguré en novembre 2014, ce premier centre d’excellence est à l’avant-garde d’un réseau d’Instituts supérieurs d’enseignement professionnel (ISEP) que les autorités sénégalaises prévoient mettre en place dans les quatorze régions du pays. Un modèle qui s’inspire de l'expérience québécoise des cégeps. La Direction des affaires internationales de la Fédération des Cégeps coordonne cet important projet de parrainages technique et pédagogique de l'Institut supérieur d'enseignement professionnel de Thiès (ISEP-Thiès), au Sénégal. 


Album photo sur Facebook


Thérèse Lafleur
Conseillère en communication
Direction des communications et secrétariat général
comments powered by Disqus