Chronique voyage Va voir ailleurs! - Le Nicaragua

Drapeau du Nicaragua

Le Nicaragua, le pays chaleureux

Avant d’essayer de vous convaincre d’aller visiter le Nicaragua, il serait bien que vous sachiez quel est, en vérité, ce mystérieux pays. Le Nicaragua est un pays d’Amérique centrale situé entre le Costa Rica et le Honduras. Il est bordé par l’Océan Pacifique de même que la mer des Caraïbes. Auparavant une colonie espagnole, il est devenu indépendant en 1821, pour devenir totalement souverain en 1854. Après cela est venu un temps plus sombre dans l’histoire du Nicaragua puisque ce fut le temps de la dictature de Somoza, de 1936 à 1956. Pour ce qui est de la géographie du Nicaragua, hé bien là, tenez-vous bien! Le Nicaragua est un pays bien montagneux, ponctué de nombreux volcans donc ceux de la cordillère de Maribios. Les deux plus grands lacs sont le lac Managua et le lac Nicaragua, qui compte plusieurs îles, dont l’île d’Ometepe. Avec une température moyenne qui varie entre 28 et 33 degrés Celsius, je vous garantis que vous aurez toute l’énergie de sortir dehors pour aller observer la flore et la flore nicaraguayenne est hors du commun…

Côté économique, le Nicaragua utilise le cordoba d’or (NIO). Présentement, un dollar canadien représente environ 22 cordobas d’or.Amérique centrale  Malheureusement près de la moitié de la population vit sous le seuil de la pauvreté. Si l’on compare le prix d’une bière achetée au Nicaragua et celui d’une bière achetée au Canada, on remarque qu’il y a une différence d’environ 250 % (1,25 $ au Nicaragua versus 4,50 $ au Canada). Si vous voulez voir ce que peut coûter tel ou tel service, je vous recommande d’aller sur le site d’Hedgehogs Without Borders.

Activités touristiques

Une multitude d’activités palpitantes sont offertes aux touristes au Nicaragua. Je vais tenter tant bien que mal de vous en faire une liste attirante, bien qu’il m’est impossible de toutes les évoquer.

  • Le sandboarding
  • Le surf
  • Le snorkeling
  • Volcan Masayo
  • Cathédrale de Léon
  • Réserve naturelle Indio Maiz
  • Réserve naturelle Chocoyero El Brujo

Conseils pratiques

Avant de vous envoler vers le Nicaragua, il est nécessaire de se renseigner sur les particularités du pays.

Guides touristiques

De nombreux guides touristiques sont disponibles pour se donner une idée générale des endroits à visiter. Ces guides présentent aussi souvent des hôtels, des festivals, des restaurants, des itinéraires; ils sont idéals comme première approche. Bien entendu, il est possible de se procurer une version papier de ces livres, mais pour éviter une dépense, il est possible de consulter leur contenu sur internet (et souvent, les sites sont très bien faits). Bien entendu, je recommande le classique « Le Routard » ou encore le « Lonely Planet ». Si vous voulez investir dans un livre, le guide « Ulysse » est très bien aussi. Sinon, certains guides plus particuliers aux voyages pour les jeunes sont disponibles sur Internet, souvent en anglais.

En voici quelques-uns qui m’ont particulièrement accroché :

Avertissements 

Carte situant le Nicaragua

Comme plusieurs pays d’Amérique du Sud et d’Amérique Centrale, le Nicaragua n’est pas ce qu’il y a de plus sécuritaire. En effet, sur le site du Gouvernement du Canada, un avertissement est émis selon lequel il faut faire preuve d’une grande prudence en raison de l’utilisation fréquente d’armes dans les activités criminelles. Il est aussi recommandé d’être prudents quant aux vols dans la rue, les vols de sac à dos, etc.

Si vous ne vous rebutez pas à ces informations qui font quelque peu peur, je vous présente maintenant les conditions d’entrée au Nicaragua. Vous devez avoir en votre possession un passeport valide pendant au moins six mois après la date prévue du départ du pays. Le Nicaragua fait partie du C-4, qui est une entente de contrôle frontalier avec le Honduras, le Guatemala et le Salvador. Cette entente veut donc dire que pendant 90 jours, les touristes peuvent se déplacer sans avoir à compléter les formalités douanières. Par contre, une carte de visite est nécessaire pour voyager dans ces pays. Celle-ci coûte une dizaine de dollars (payable en argent comptant), aux douanes à l’arrivée. Aucun visa n’est nécessaire. Par contre, après les 90 jours, si vous désirez rester plus longtemps au pays, vous devez demander une prolongation, sinon vous courez le risque de devoir payer une amende (la demande de prolongation doit se faire avant que les 90 jours écoulés).

Pour ce qui est des vaccins, il suffit de s’assurer que votre carnet de vaccination est à jour. Il demeure essentiel de se protéger contre les piqures de moustiques puisque la dengue et le chikungunya sont en hausse au pays. Ces virus sont transmis par des moustiques infectés, mais aucun vaccin n’est disponible pour contrer ces infections dont les symptômes ressemblent à la grippe. Vous vous demandez peut-être comment vous protéger convenablement? Voici les bases d’une bonne protection :

  • Se couvrir
  • Utiliser de l'insectifuge
  • Dormir sous une moustiquaire
  • Logis propre

État d’esprit

Rue Nicaragua

Pour aller au Nicaragua et apprécier son expérience, il faut garder en tête qu’il s’agit d’un pays très pauvre. Les paysages sont beaux, plusieurs endroits sont touristiques et pas trop dépaysants. Par contre dès que l’on s’éloigne, il est facile de tomber sur des quartiers plus pauvres quelque peu déstabilisants. Il y a tout de même des grandes villes, dont Managua, Leon, Chinandega, Masaya.

Il faut être prêt à manger la nourriture locale, dont le fameux met traditionnel fait à base de riz, le Gallo Pinto. Il faut être prêt à vivre des expériences non conventionnelles, des expériences qui sortent de l’ordinaire. Je ne conseille pas de voyager avec une valise, dans des hôtels commerciaux. Allez dans les auberges de jeunesse, armées de votre sac à dos et de votre esprit d’aventure.

Encadré par le Bureau international du Cégep Limoilou 

Photos des activités touristiques


Géraldine Mathieu-Lafleur, Jennifer Bouffard et Sophie Lachapelle
Étudiantes
Sciences humaines
comments powered by Disqus