La réponse à votre demande d’admission

Flèches différentes directions

Que vous fassiez une demande d’admission dans un cégep ou une université, recevoir la réponse à vos demandes d’admission peut être un moment important. Apprendre que l’on est admis dans notre premier choix de programme est plutôt soulageant. En contrepartie, un refus ne veut pas dire que toutes les portes se ferment pour nous, mais amène une période de réflexion afin de déterminer de nouvelles avenues et stratégies.

Acceptation : Offre d'admission

Si vous êtes admis, il est important de garder en tête que vous devrez compléter d’autres étapes pour confirmer votre offre d’admission, notamment l’inscription à votre programme ou à vos cours. L’établissement qui vous a fait une offre d’admission vous fera parvenir la marche à suivre pour la suite de votre admission.

Gardez également en tête qu’une offre d’admission peut être conditionnelle. Par exemple, un étudiant en fin de DEC qui fait une demande à l’université recevra nécessairement une offre d’admission conditionnelle puisqu’il n’a pas encore en main son DEC au moment de déposer sa demande d’admission.

Refus

La raison du refus  aura une grande influence sur les gestes que vous poserez ensuite et guidera vos décisions.

Être refusé ne veut pas dire que vous n’avez pas le profil ou les compétences pour ce programme ou cette carrière, mais que, selon le processus de sélection et les conditions d’admission établies, vous n’êtes pas sélectionné pour la prochaine cohorte.

Dois-je persévérer, bonifier mon dossier, faire une année transitoire ou bien envisager de nouvelles avenues? Il faut regarder et évaluer ces différentes options de façon approfondie. Un conseiller d’orientation peut alors vous venir en aide afin d’évaluer les différents scénarios qui s’offrent à vous.

La bonne nouvelle est que vos intérêts, vos compétences et votre personnalité peuvent s’actualiser dans une foule de domaines d’études et de travail. Si vous n’avez pas accès à un programme, il y a assurément d’autres options qui vous conviennent. De plus, il y a bien d’autres manières de réaliser vos passions et vos champs d'intérêt (passe-temps, bénévolat, implications, etc.) 

Au Cégep

Dans le cas d'un refus au cégep, Tremplin DEC est une solution qui peut vous permettre  d’amorcer les études collégiales et de prendre un temps de réflexion. Cette voie vous permet d’avancer vos études collégiales en complétant des cours de la formation générale. Vous pouvez aussi ajouter à votre cheminement des préalables du secondaire (mathématiques, chimie et physique) si vous en avez besoin pour être admis dans un programme.  Dans certains cas, des cours exploratoires sont aussi possibles.

À l'Université 

Si vous n’êtes pas admis dans votre 1er choix à l’université, vous avez d’autres alternatives (2e choix, scénario transitoire, etc.). Si vous souhaitez améliorer vos résultats avant de retenter votre chance l’année suivante, évitez les études libres. Toutefois, soyez prudents, car les politiques peuvent varier d’une université à l’autre.

De manière générale

  • Assurez-vous de bien lire la réponse à votre demande d’admission. Vous pouvez toujours demander des clarifications à l’établissement où vous avez fait votre demande.
  • Un refus ne veut pas nécessairement dire que vous n’avez pas accès au cégep ou à l’université.
  • Assurez-vous toujours de répondre aux conditions d’admission avant de faire une autre demande.
  • N’hésitez pas à rencontrer un conseiller d’orientation qui pourra vous aider à clarifier les options qui s’offrent à vous.

 


Mathieu Pelletier
Conseiller d'orientation
Service de l'orientation scolaire et professionnelle

Catherine Gagnon
Conseillère d'orientation
Service de l'orientation scolaire et professionnelle

Jean-Pierre Lacasse
Conseiller d'orientation
Service de l'orientation scolaire et professionnelle
comments powered by Disqus