Quelle est la première cause de démission des employés?

Employée quittant avec une boîte

Les plus grandes causes de démissions seraient liée à des considérations telles que la reconnaissance du supérieur, la qualité des défis à relever, le sentiment de participer à la mission et les interrelations entre les collaborateurs.

Quelle est la première cause de démission des employés selon vous? Un indice: il ne s’agit pas de la rémunération! Plusieurs sondages révèlent que la première cause de démission serait plutôt liée à des considérations telles que la reconnaissance du supérieur, la qualité des défis à relever, le sentiment de participer à la mission, les interrelations entre les collaborateurs, etc.

« Une mauvaise relation avec un supérieur est d'ailleurs l'une des principales causes de démission, indique une enquête américaine publiée par deux experts de la firme de sondage Gallup dans le livre First, Break All the Rules: What the World's Greatest Managers Do Differently (Simon & Schuster, 1999). Pour aboutir à cette conclusion, les sondeurs se sont appuyés sur plusieurs études réalisées en plus de 20 ans auprès de 80 000 gestionnaires et d'un million d'employés. Une étude d'Accountemps, un cabinet international de recrutement, parvenait en novembre dernier à la même conclusion : près de la moitié des cadres canadiens interrogés ont affirmé que la relation avec le supérieur est le facteur influençant le plus l'épanouissement au travail de leurs employés. » (Source : Jobboom)

Savoir mobiliser ses employés

Dans un contexte où la main-d’œuvre est difficile à recruter et à retenir, il est donc essentiel de savoir mobiliser ses employés et de les aider à donner le meilleur d’eux-mêmes. L’interaction du superviseur/gestionnaire avec les membres de son équipe constitue la pierre angulaire de cette mobilisation.

Le développement de compétences et d’habiletés spécifiques en gestion des ressources humaines devient primordial afin de :

  • développer le potentiel humain et une plus grande polyvalence;
  • accroître l’efficience des employés et des équipes de travail;
  • rentabiliser davantage les opérations;
  • développer et maintenir un climat de travail sain et harmonieux;
  • diminuer l’absentéisme et le taux de roulement.

M3i - version abrégée, une formation courte et pratique

Le Cégep Limoilou a lancé en 2013 le programme M3i-Supervision - version abrégée. Arrimé à la réalité des superviseurs/gestionnaires ayant peu de disponibilité, le programme permet d’acquérir l’essentiel des techniques à maîtriser pour intégrer rapidement une meilleure gestion des ressources humaines :

  • 8 jours de formation répartis sur une période de six (6) mois
  • 8 heures de coaching individuel

Le coaching vient appuyer la formation et vise l’amélioration du savoir-faire opérationnel, dans le cadre d’objectifs professionnels précis. Il est appuyé par un instrument d’autodiagnostic qui vous permet de porter un jugement critique sur vos habitudes et vos pratiques au quotidien en matière de supervision/gestion.

M3i-Supervision s’adresse aux gestionnaires et à toute personne supervisant une ou des équipes de travail. Court et pratique, le programme préconise une approche axée sur l’expérience, des cas vécus, des mises en situation et des problématiques rencontrées dans le quotidien des entreprises.

Depuis sept ans, M3i-Supervision (dans sa version intégrale) a formé 1 800 personnes. C’est de plus un réseau spécialisé de 11 centres accrédités offrant des services de formation, d’évaluation et de coaching en gestion des ressources humaines à travers la province.

Venez chercher le coffre à outils de l’habile gestionnaire!


Martin Vaillancourt
Conseiller pédagogique
Direction du service aux entreprises, de la formation continue, des stages et du placement
comments powered by Disqus