Membres du comité environnement : aider le monde un geste à la fois

Nikita Baker et Mélodie Bergeron, membres du comité environnement

Mélodie Bergeron et Nikita Baker, membres du comité environnement

Nikita Baker et Mélodie Bergeron sont les doyennes du comité environnement ! L’une étudiant en Sciences de la nature et l’autre, au double DEC Enjeux internationaux et Langues, elles se sont toutes deux impliquées dans le comité environnement dès leur arrivée au Cégep.

« L’environnement fait partie de mes valeurs. Déjà au secondaire, j’étais membre du parlement étudiant dans lequel j’étais représentante environnement. Ça allait de soi que je continue mon implication au Cégep », explique Nikita. Pour Mélodie, le sentiment de vivre au cœur de la crise climatique lui a donné le goût de faire de la sensibilisation.

Tout au long de l’année, elles entendent bien, en compagnie des 26 autres étudiants et étudiantes qui ont manifesté leur intérêt à participer au comité environnement, offrir des activités de sensibilisation, organiser et mettre sur pied des projets concrets pour leurs pairs.

Déjà, le comité a permis aux membres de la communauté collégiale qui le souhaitaient de s’inscrire au Défi sans auto solo. Viendront aussi, dans les prochaines semaines, la vente du miel produit ici même par les abeilles du Collège, le nettoyage des jardinets sur le toit, l’activité de sensibilisation à la bonne utilisation des Putrosaures et des bacs de recyclage pour minimiser les résidus qui finissent à la poubelle ainsi que la collecte de piles. Un événement de troc de biens personnels, un kiosque pour préparer des emballages cadeaux réutilisables à l’approche de Noël pourraient aussi s’ajouter.

Mélodie ajoute : « On a déjà beaucoup d’outils disponibles, ici, au Cégep pour favoriser la récupération et le développement durable. On souhaite donc informer les étudiants, piquer leur curiosité, les amener à poursuivre leur réflexion. Après, ils peuvent décider de faire un pas de plus en transposant ces habitudes dans leur quotidien à la maison. »

« Plusieurs étudiantes et étudiants ne restent pas longtemps au Cégep. On a donc un défi parce que la sensibilisation est toujours à refaire. On constate quand même que l’ouverture des jeunes est plus grande qu’avant. Plusieurs intègrent des actions à leur mode de vie sans s’en rendre compte ! Acheter des vêtements dans une friperie par exemple, c’est économique, mais c’est aussi un geste environnemental. On réutilise, on évite la fast fashion», précise Nikita.

SI elles sont bien conscientes que personne ne peut avoir un comportement environnemental parfait, les deux étudiantes considèrent qu’il faut encourager chaque petit geste. « Chaque petit geste compte. Il ne faut surtout pas sous-estimer la force de masse. Avec une masse critique de petits gestes, c’est là que tout peut basculer du bon côté ! », s’exclament, convaincues, les deux filles.

Marche pour le climat

Les membres du comité environnement invitent toute la communauté collégiale à participer à la marche pour le climat, ce vendredi 27 septembre. Le point de rendez-vous est à 10 h 45 au Centre culture et environnement Fédéric Back (870, avenue de Salaberry). De là, le groupe pourra rapidement rejoindre le point de départ qui sera donné à 11 h, au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) sur Grande-Allée.

Josyka Levesque

Conseillère en communication

Direction des communications et secrétariat général


comments powered by Disqus

Partager cette page :