Environnement : Deuxième rang mondial pour le Cégep Limoilou!

Toit vert Panneaux solaires

Le 25 septembre, la World Federation of Colleges and Polytechnics (WFCP) a décerné le prix Green Colleges - argent au Cégep Limoilou dans le cadre de son congrès mondial tenu au Brésil. Par cette distinction, la WFCP donne le deuxième rang mondial au Cégep Limoilou dans sa catégorie « Environnement » pour sa contribution exceptionnelle au développement durable, pour ses pratiques exemplaires en éducation relative à l’environnement et pour son engagement concret envers un avenir viable. 

Des petits gestes qui font une différence

Les pratiques inspirantes développées au Cégep Limoilou illustrent bien la force des petits gestes pour changer le monde! Réalistes et ingénieuses, les actions environnementales du Cégep démontrent que le développement durable est à la portée des personnes et des organisations qui s’en donnent la peine. Il ne s’agit pas d’en faire plus ou moins, mais de faire mieux. C’est ce que les intervenants du Cégep Limoilou réussissent notamment par :

  • la mise en place de systèmes écoénergétiques;
  • la saine gestion des matières résiduelles et des résidus alimentaires;
  • la gestion de l’eau et l’entretien ménager;
  • l’organisation d’activités percutantes et engageantes telles Le grand TROC et Les repas sans viande pour contrer les gaz à effet de serre.

Également initiateurs de mouvements comme Au cégep AVEC ma tasse!, créateurs de projets durables, comme les toits verts du campus de Québec, et porteurs de nouvelles façons de faire, comme l’implantation des îlots de récupération de résidus alimentaires ou l’utilisation de panneaux solaires, les acteurs du Cégep Limoilou sont au cœur de cette mobilisation pour le développement durable. « Nous avons un rôle d’éducation et de développement global de nos étudiants. Nous devons contribuer à la formation de citoyennes et de citoyens engagés au sein de leur communauté et responsables en matière d’environnement. Ce défi demande la participation de chacun et se vit tant par l’intégration pédagogique des questions environnementales que dans les comportements de tous au quotidien » souligne François Godbout, directeur des affaires étudiantes et communautaires.

Une aventure qui se poursuit depuis 12 ans

L’aventure environnementale a débuté en 2004 à l’initiative d’étudiants en biologie et de quelques enseignants. Le comité d’action et de concertation en environnement (CACE) du Cégep a été créé et ses travaux ont mené le Cégep Limoilou à adopter sa politique environnementale en 2006. Depuis, le Cégep se dote annuellement d’un plan d’actions environnementales pour mobiliser et concerter sa communauté. En plus du prix mondial de la WFCP, ces nombreuses initiatives lui ont permis d’obtenir plusieurs accréditations environnementales - Établissement Vert Bruntland (EVB) depuis 2005, Cégep Vert d'ENvironnement JEUnesse depuis juin 2009, programme ICI ON RECYCLE! de RECYC-QUÉBEC depuis 2010 - ainsi que bien d’autres prix et mentions depuis 2010.

Ce prix met en lumière les efforts soutenus et concertés de notre communauté collégiale écoresponsable pour poser des gestes significatifs pour l’environnement et le développement global des étudiants. Au-delà de la réussite éducative, ces gestes qui font une différence sont inspirés par la préoccupation du Cégep Limoilou d’offrir aussi un milieu de vie qui contribue au développement global de ses étudiants et à leur engagement social.

Louis Grou

Directeur général du Cégep Limoilou

Quelques photos de projets en lien avec l'environnement


Thérèse Lafleur
Conseillère en communication
Direction des communications et secrétariat général
comments powered by Disqus